Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal



Actu Maroc

Droits des femmes : Le HCP présente sa plateforme interactive dédiée au genre


Rédigé par S. K. le Jeudi 10 Mars 2022

Dans le cadre des actions visant à renforcer le socle statistique national, notamment des statistiques genre, le Haut-Commissariat au Plan a présenté une plateforme interactive qui vise à faciliter l’accès des utilisateurs.



Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a célébré la Journée internationale des Femmes sous le thème “L’égalité de genre, impératif du développement durable”, le jeudi 10 mars à l’hôtel Sofitel de Rabat.

Dans son allocution d’ouverture, le Haut-Commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami, a exprimé, au nom de son institution, sa gratitude à Sa Majesté le Roi Mohammed VI à cette occasion, marquant la bienveillance Royale à l’égard de la femme marocaine qui n’a cessé depuis Son intronisation en 1999. Cette rencontre était l’occasion de présenter, pour en débattre, les résultats des travaux statistiques et études réalisées par le HCP sur la situation de genre dans différents secteurs d’activité du Maroc.

Dans un contexte national marqué par un changement climatique qui conduit à la sécheresse au Royaume, M. Lahlimi a affirmé que ce sont les femmes et les enfants, en particulier dans le milieu rural, qui en subissent les pires conséquences. “Ainsi, on assiste au mouvement de la population, ce qui pousse les hommes à gonfler le secteur de l’informel et les femmes à l’inactivité.

La succession des périodes de sécheresse oriente les femmes vers l’inactivité. Ce sont 1,7 million de femmes inactives qui peuvent devenir actives”, souligne-t-il. “Pourtant, la femme a une capacité plus grande de valoriser ses acquis.

Actuellement, 13% des femmes dirigent des entreprises, 19% des ONG sont dirigées par des femmes. Au niveau des administrations publiques, elles occupent le quart”, détaille-t-il. L’entrée de la femme à la vie active ne l’a pas déchargée de ses travaux domestiques, où elle passe en moyenne 4 heures par jour, nuance-t-il.

De son côté, Leila Rhiwi, représentante de ONU Femmes-Maroc, a affirmé que malgré les efforts consentis, les indicateurs sont alarmants sur le faible taux d’accès des femmes au marché de travail qui est en constante baisse depuis des décennies.

En alertant sur la situation de la gent féminine et les obstacles qui entravent son émancipation, Mme Rhiwi a annoncé que les femmes continueront à subir les conséquences de la crise sanitaire. “Pendant le confinement généralisé, la femme a souffert à différents niveaux dans l’accès aux soins, le maintien du travail à distance et l’aide de l’Etat. Les effets du confinement sont toujours là”, a-t-elle martelé.

Une plateforme conviviale et interactive

Au cours de la rencontre, la plateforme genre du HCP a été dévoilée. Il s’agit d’un recueil d’indicateurs genre qui englobe une panoplie d’outputs sur la thématique : vidéos, actualités, recueil d’indicateurs genre, publications (rapports d’analyse et études), méthodes et outils, glossaire, et autres liens utiles.

La plateforme met à la disposition des acteurs un recueil d’indicateurs basés sur le cadre conceptuel des référentiels internationaux d’indicateurs genre (international, africain et arabe), enrichis et adaptés aux besoins du contexte national. Ces indicateurs sont déclinés en domaines tels que : la population et les familles, la santé, l’éducation, le marché du travail, l’emploi du temps, la prise de décision, la violence contre les femmes et les filles.



Safaa KSAANI








🔴 Top News