Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Après Descartes, le groupe scolaire Jacques Chirac est mis en quatorzaine


Rédigé par La rédaction le Lundi 14 Septembre 2020

Après le lycée Descartes et le collège Saint-Exupéry, c’est au tour du groupe scolaire Jacques Chirac, également affilié à l’AEFE, de subir l’effet coronavirus.



Après Descartes, le groupe scolaire Jacques Chirac est mis en quatorzaine
Après avoir suspendu les cours ce lundi pour effectuer «une désinfection approfondie de tout l’établissement», le chef d'établissement GSJC, Yves Martel, a adressé aux parents d’élèves, un courrier pour les informer qu’une fermeture provisoire de cet établissement a été instituée pour une période de 14 jours durant lesquels les élèves suivront l’enseignement en mode distanciel.

Dans le même email, la direction a indiqué que les premiers tests menés auprès des élèves et certains membres du personnel se sont avérés négatifs, ajoutant que les résultats du deuxième groupe seront dévoilés demain.

Cette décision intervient 24H seulement après la fermeture du lycée Descartes. Ce dernier avait informé les parents d’élèves dimanche dernier, que suite à la détection de plusieurs cas de contamination au Covid-19 au sein de son corps enseignant, l’enseignement se fera en mode distanciel pour tous les élèves à compter du lundi 14 septembre 2020 pour une durée de 14 jours. Un conseil pédagogique exceptionnel s’est réuni lundi matin pour fixer l'organisation de ce mode d’enseignement.

Il convient aussi de rappeler que le collège Saint-Exupéry avait annoncé dimanche, la fermeture de ses portes pour les 14 et 15 septembre. La direction a informé les parents que tous les enseignants du collège seraient soumis à des tests PCR, que les cas contact ont été prévenus et qu'un dispositif spécifique a été mis en place par le ministère de la Santé.

Les deux jours annoncés par le collège concordent parfaitement avec le délai standard de 48 heures généralement admis pour la proclamation des résultats des tests PCR. Ce qui laisse entendre que si ceux-ci s’avèrent positifs pour un grand nombre de personnes, l’éventualité de l’instauration d’une période de quarantaine pour l’ensemble du collège, comme c’est déjà le cas pour Descartes et Jacques Chirac, se profile comme une réalité de plus en plus évidente.