L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search







Actu Maroc

L’actualité au Maroc en continu...

Partenariat Public-Privé, un enjeu de taille pour le Maroc

C’est dans un contexte marqué par un trend haussier de la demande dans les différents secteurs, notamment l'énergie, l'eau, le transport, la santé et l'éducation, que le Maroc a adopté, en 2015, la loi n° 46-12 relative aux contrats de Partenariat Public-Privé (PPP).
Or, en dépit des efforts déployés depuis l'entrée en vigueur de ce texte de loi, l'opérationnalisation effective sur le terrain n’a pas permis un véritable décollage du PPP.
Afin de faire face à cette situation, le Parlement a adopté en janvier 2020 le projet de loi n°46-18 relative aux contrats de PPP. Ce nouveau texte de loi vient d’être enrichi par le projet du décret n° 2-15-45, publié sur le site du Secrétariat Général du Gouvernement pour consultation publique. Il apporte plusieurs amendements jugés importants. Explications.

La législation du cannabis au Maroc : Bonne ou mauvaise nouvelle pour l’environnement ?

La légalisation du cannabis (hors usage récréatif) au Maroc pourra-t-elle diminuer les impacts négatifs de cette culture sur la biodiversité ? Plusieurs intervenants ont tenté de répondre à cette question lors d’un webinaire organisé jeudi par l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable (AMCDD) en partenariat avec l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Les cultivateurs de cannabis ont souvent recours à des défrichements clandestins, à l’abattage clandestin d’arbres et à une utilisation excessive de l’eau. Face à ce constat, les spécialistes soulignent que l’Etat devrait également trouver des solutions à ces dérives environnementales. Autrement, pour la biodiversité, légalisation ou pas, ça sera kif-kif.





🔴 Top News