Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Manifestation des enseignants : Le Benalla marocain sous les verrous


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 19 Mars 2021

Les services de police judiciaire de Rabat ont procédé à l’arrestation du suspect, filmé en flagrant délit de violences à l’égard des manifestants, lors de la marche des enseignants contractuels. Une séquence ayant suscité l'indignation sur les réseaux sociaux.



Manifestation des enseignants : Le Benalla marocain sous les verrous
Le suspect a été fortement dénoncé sur les réseaux sociaux en figurant dans des vidéos, en train d’user de la violence à l’encontre de manifestants, usurpant ainsi la fonction de policier. Les autorités ont aussitôt réagi. Quelques heures après l’ouverture d’une enquête par la Wilaya de Rabat, le service préfectoral de la police judiciaire a réussi, jeudi, à interpeller le suspect et ce, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).
 
Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a fait savoir que les services de police judiciaire chargés d’enquêter sur cette affaire avaient entamé toutes les recherches préliminaires nécessaires à la lumière des données et enregistrements relayés par les réseaux sociaux, et qui ont permis d’identifier le suspect impliqué dans la commission de ces actes criminels et de l’interpeller.
 
Cette personne dont la photo a été partagée abondamment sur les réseaux sociaux, et particulièrement sur Facebook et Twitter, a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire.
 
Rappelons que l’épisode du dispersement de la marche des enseignants contractuels a suscité les plus vives réactions sur les réseaux sociaux, un hashtag intitulé « protéger les instituteurs » a fait le tour de la toile, avant d’envahir les écrans suite à la séquence de violence infligée à des manifestants par le suspect.