Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Interview avec Jean Baptiste Crouigneau : “Les entreprises se penchent de plus en plus vers le Test & Qualité Logiciel”


Rédigé par Safaa KSAANI le Mardi 6 Avril 2021

Après les deux premiers cycles de formations autour des technologies Salesforce et SAP, les participants à Act4Engineer ont exploré les différents aspects des Test & Qualité Logiciel.



 

L'Opinion: Dans le cadre du dernier cycle de formation organisé par l’Alliance des Ingénieurs Istiqlaliens (AII), en collaboration avec le Comité Marocain des Tests Logiciels (CMTL), vous avez mis en avant le potentiel de la discipline de Test & Qualité Logiciel. En quoi consiste cette discipline ?      

 

Effectivement, c’était à l’invitation de l’AII, en partenariat avec le CMTL qui, comme son nom l'indique, veille sur la promotion du métier du Test & Qualité Logiciel. Cet événement était l’occasion de faire passer le message suivant : la sécurité logicielle est un sujet et un métier importants et en pleine effervescence. Pour résumer, il s’agit de tester et valider des logiciels qui sont développés au Maroc, qui sont nombreux d’ailleurs. La validation concerne les aspects fonctionnels mais aussi de performance et de sécurité logicielle dans beaucoup de domaines, dont l’assurance et l’aéronautique.
 

L'Opinion: Peut-on exploiter cette discipline dans le domaine du Bitcoin ? 

 

Le Bitcoin est un sujet à la mode. Il n’y a pas de spécialisation Bitcoin dans le domaine du Test & Qualité Logiciel. Comme tous les domaines du logiciel, il y a besoin de testeurs dans le domaine du Test & Qualité Logiciel. C’est un domaine assez particulier et très spécialisé. Nous avons fait des échanges avec des experts du Bitcoin et avons constaté que le test logiciel reste un domaine de niche intéressant et qui demande une expertise particulière.            
 

L'Opinion: Un bilan de l’application du Test & Qualité Logiciel dans les entreprises marocaines ?         

 

Il y a dix ans, quand j’ai créé Progideo (une entreprise de service spécialisée dans l’accompagnement des projets informatiques, et particulièrement dans le test et la validation des applications, NDLR), ce domaine était assez peu présent au Maroc. Maintenant ça a beaucoup plus changé, partout dans le monde d’ailleurs. La plupart des entreprises sont en train d’organiser leurs équipes de tests pour professionnaliser cette activité. Nous formons des testeurs avec des certifications. Au Maroc, on doit approcher les mille personnes certifiées, au moment où 1 million de personnes en bénéficient. Ce qui est significatif. Donc, des professionnels de tests interviennent de plus en plus au Maroc. C’est un domaine demandé sur le marché de l’emploi.
 

L'Opinion: En termes d’emplois, la discipline de Test & Qualité Logiciel est-elle prometteuse ? 

 

Beaucoup. C’est même plus dynamique que le développement logiciel. Actuellement, on recherche des profils de même niveau de rémunération que les développeurs. En revanche, il n’y a pas beaucoup de vraies formations pour les testeurs logiciels.  
 

 
 

 

Portrait

Auditeur en tests logiciels

 

Né le 3 mai 1975 à Poitiers, Jean Baptiste Crouigneau vit au Maroc, à Casablanca, depuis 2004. En 1998, il obtient un Diplôme d’ingénieur généraliste, option Traitement numérique du signal à l’Ecole Supérieure d’Ingénieur de Nice Sophia-Antipolis, France. 

 

Après avoir accumulé de l’expérience en tant qu’Ingénieur design numérique puis responsable de projets, il devient dès 2011 Consultant et Auditeur en tests logiciels. La même année, il crée sa société de service spécialisée dans l’accompagnement des projets informatiques, et particulièrement dans le test et la validation des applications. “Nous proposons d’aider les spécialistes de la conception informatique, ainsi que leurs clients, à mener à bien leurs projets, et à vérifier la conformité d’un logiciel d’un point de vue fonctionnel ou technique”, affirme-t-il. 

 

Parmi ses réalisations, figurent les automatisations de tests fonctionnels sur des applications java, .Net et PHP en mode web (J2EE, smartGWT, Yiiframework, composants Telerik) réalisées avec l’outil Selenium et Test Studio. “Les principaux défis de ces projets d’automatisation ont été l’identification des composants graphiques, la gestion des données ainsi que la maintenabilité des tests”, détaille-t-il.

 

Il a également participé à la mise en place de stratégies de test pour différentes organisations ou projets et d’outils tels que : Jenkins (ou Hudson) : outil d’intégration continue sur des projets java, .Net et PHP, permettant une analyse automatique et régulière des sources de l’application et du fonctionnement dans un environnement de test virtualisé.

 

  


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Mai 2021 - 11:57 L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus