Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Après l’avertissement de l’Intérieur, la CGEM appelle les entreprises à redoubler de vigilance


Rédigé par S.J le Mercredi 15 Juillet 2020

Quelques heures seulement après le rappel à l’ordre du ministère de l’Intérieur au sujet du renforcement des mesures préventives et de protection des salariés dans les lieux de travail, la CGEM a appelé les entreprises à plus de vigilance.



Chakib Alj, président de la CGEM.
Chakib Alj, président de la CGEM.
La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a appelé toutes les entreprises à redoubler de vigilance en renforçant les dispositifs sanitaires et préventifs mis en place sur les lieux de travail et au niveau des transports du personnel et en veillant à l'application «rigoureuse» par leurs salariés des règles d'hygiène et de distanciation.
 
«Le virus est toujours présent et actif. Plusieurs foyers de contamination ont été relevés ces derniers jours dans des unités industrielles et commerciales et ce, dans plusieurs villes du Royaume», lit-on dans un courrier du président de la CGEM, Chakib Alj, adressé aux entreprises, les exhortant à consulter les guides sanitaires conçus par la confédération et mis à leur disposition pour les accompagner dans l'adoption de ces mesures. Ceci dit, l’adhésion aux mesures n’est pas un choix ! Sur un ton sévère, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit a fortement condamné, hier, le non-respect des mesures préventives recommandées par les pouvoirs publics, du fait que cette négligence a contribué à l'expansion de l'épidémie et à l'émergence de «clusters» dans un certain nombre d'unités de production, comme ceux de Kénitra et Safi.

Par ailleurs, M. Alj rappelle que l'adhésion à la campagne de dépistage massif est obligatoire pour les entreprises membres et non membres de la CGEM, appelant celles qui ne se sont pas encore inscrites à cette campagne à le faire dans les plus brefs délais.

Les entreprises ne se conformant pas aux dispositifs sanitaires tels que dictés par les autorités locales seront exposées à des sanctions allant jusqu'à l'arrêt de leur activité, tient à souligner M. Alj.
 
Rappelons que les ministres de l’Intérieur, la Santé et l’Industrie ont appelé le patronat a assumer sa responsabilité «plus que jamais», en poursuivant la sensibilisation des employeurs sur le nécessaire respect des mesures de précaution, des règles et des protocoles sanitaires adoptés pour éviter l’apparition de clusters au sein des milieux professionnels.

  


Dans la même rubrique :
< >