Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

​Khénifra : Restrictions des mesures de déplacement au niveau de 3 quartier


Rédigé par Siham Mdiji le Jeudi 24 Septembre 2020

Après avoir décidé de durcir les mesures restrictives de déplacement, les autorités provinciales de Khénifra ont procédé à leur mise en vigueur, ce jeudi à midi, suite à la flambée de cas de contaminations et de décès enregistrés dans la ville de Zayane.



Un important dispositif sécuritaire comprenant les agents et auxiliaires de l’autorité ainsi que les éléments de la Sûreté Nationale et des Forces Auxiliaires a été déployé au niveau des entrées et des sorties de certains quartiers de la ville.
 
Il s’agit d'Assaka, Al Fath et Raouda, où seules les personnes munies d’«une autorisation de déplacement exceptionnelle délivrée par les autorités locales », sont autorisées à se déplacer de et vers ces lieux, et ce, pour des fins professionnelles, sanitaires ou pour s’approvisionner en produits de première nécessité.
 
Cette décision du Poste de Coordination Provinciale (PCP) en charge de la gestion de la pandémie de la Covid-19, coïncide avec le moment où la Direction provinciale de l’Éducation nationale, a annoncé l’adoption de l’enseignement à distance dans les établissements scolaires de ces quartiers dans le cadre des mesures visant à prémunir les élèves du nouveau coronavirus.
 
Les Khénifris ont salué cette décision des autorités locales ainsi que la mise en place de cet important dispositif sécuritaire qui intervient à point nommé, mettant en avant les efforts colossaux de la préfecture de la province de Khénifra qui travaille d’arrache-pied pour circonscrire la pandémie.
 
Les autorités locales avaient décidé, également, d’interdire tout déplacement de et vers les villes de Khénifra et M’rirt, à l’exception du secteur du transport des marchandises, des produits de base et des services, les déplacements d’ordre professionnel ou ceux justifiés par une extrême nécessité, ainsi que les déplacements pour des raisons humanitaires ou liés à la rentrée scolaire et universitaire pour les élèves et étudiants.
 
A noter que le PCP a tenu à la suspension des transports en commun liant la ville de Khenifra et M’rirt, et les deux communes aux autres villes de la province
 
Dans ce sens, il a procédé à la fermeture des cafés et restaurants des deux villes à 21h00, l’interdiction à tout accès aux espaces verts et aux espaces publics au-delà de 21H00 à Khénifra et la fermeture du Souk hebdomadaire d’Ahtab dans la ville de Khénifra ainsi que des souks de bétail des deux villes.