Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF

L'Opinion

Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

En bref

Après un long silence, le ministère de la Santé se veut rassurant

Après un long silence sur l’explosion des cas de contamination dans le Royaume (1900 cas en une semaine), le ministère de la Santé s’est enfin prononcé, soulignant que les nombreux cas positifs enregistrés ces derniers jours ne secouent pas l’optimisme de ses départements. «La situation épidémiologique dans notre pays est contrôlée et stable», précise la tutelle dans un communiqué, ajoutant que «la forte incidence de Covid-19 est due à l'élargissement du cercle de détection précoce et active de masse afin de contenir l'épidémie». Néanmoins la situation «reste maîtrisée et stable, compte tenu du nombre réduit des cas critiques et du très faible taux de létalité». Pour corroborer ses propos le ministère met l’accent sur le nombre limité de cas graves ou critiques, la faible proportion des décès et que la majorité des cas détectés sont asymptomatiques (98%) tout en étant vecteurs du virus.

Ce qui nécessite leur prise en charge, poursuit le département de Khalid Ait Taleb, pour préserver les personnes à risque et le maintien du respect des mesures de précaution : port du masque d'une façon correcte, distanciation sociale, hygiène, installation de l'application Wiqaytna.