Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Voyages à l'étranger : Les Marocains pas encore autorisés à quitter le territoire sauf quelques exceptions


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 25 Juin 2021

Les voyages à l’étranger ne sont pas encore autorisés pour les Marocains, sauf pour quelques exceptions avec obligation d’une autorisation exceptionnelle pour quitter le territoire national.



Voyages à l'étranger : Les Marocains pas encore autorisés à quitter le territoire sauf quelques exceptions

Quitter le territoire national pour passer les vacances à l’étranger n’est pas une option envisageable pour le moment. Faute d’une communication officielle du gouvernement sur l’ouverture des frontières aériennes pour les Marocains, ils sont nombreux à commencer à préparer leurs plans de vacances en dehors du pays. Contactés par nos soins, une source sûre au sein du gouvernement nous a précisé que les Marocains ne sont pas encore autorisés à quitter le territoire national, à moins qu’il s’agisse d’un motif impérieux. Selon notre interlocuteur, une dérogation est accordée aux étudiants admis dans des établissements universitaires étrangers, les hommes d’affaires, les personnes qui sont obligées de se faire soigner dans des pays étrangers et les ressortissants étrangers et détenteurs d'une carte de séjour au Maroc, qui veulent se rendre à leur pays d’origine. Toutes ces personnes sont dans l’obligation d’avoir une autorisation exceptionnelle pour quitter le Maroc, nous indique la même source, réitérant que l’autorisation est accordée à titre exclusif aux catégories précitées.

En effet, pour l’instant et jusqu’à la sortie d’un communiqué officiel du gouvernement, les voyages à motif touristique à l’étranger ne sont pas permis. cela est dû à la priorité accordée à l’opération Marhaba afin d’organiser le retour des MRE dans les meilleures conditions.

En effet, plusieurs informations opposées, sur les conditions de quitter le territoire, ont circulé ces derniers jours, faisant état de l’annulation d’autorisation pour les personnes vaccinées. Ces dernières pourraient être exemptées de l’autorisation, en cas de réouverture de frontières, selon nos sources.  

Rappelons que certains pays européens, comme la France, ont réouvert leurs territoires aux touristes étrangers vaccinés avec les vaccins admis par l’Agence européenne des médicaments à savoir Astrazeneca, Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson. Cela dit, et mis à part quelques exceptions comme l’Espagne et ma Grèce, les personnes vaccinées par Sinopharm ou d’autres vaccins non admis ne pourraient entrer dans l’espace Schengen, que si elles ont un motif impérieux avec obligation d’isolement à l’arrivée.
 

  


Dans la même rubrique :
< >