Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Voici les mesures et conditions pour aller étudier en Europe


Rédigé par Anass Machloukh le Mercredi 12 Août 2020

Alors que le Maroc a été exclu de la liste « Guest » de l’Union Européenne, plusieurs parents souhaitant envoyer leurs enfants en Europe s’interrogent sur la procédure à suivre. Explications.



Suite à la décision de l’Union Européenne de retirer le Maroc de la liste des pays exemptés de restrictions de voyage à cause d'une recrudescence des cas de contagions par le Covid-19, des interrogations s des étudiants qui s’apprêtent à aller en Europe pour poursuivre leurs études.


Visa étudiant : Aucun changement de procédure n’est prévu pour la France

En dépit de la décision de l’Union européenne, les étudiants marocains inscrits dans les universités européennes, ayant déjà leur visa ou ceux qui veulent demander leur visa, pourront s’établir dans leurs pays d’études.

S’agissant de la France, par exemple, aucun changement au niveau de la procédure de visa n’est prévu jusqu’à présent, c’est ce que nous ont assuré les services de TLS contact, qui nous ont expliqué que la procédure de demandes de visa ne subira aucun changement.  

La procédure consiste à prendre un rendez-vous en créant un compte sur la plateforme électronique et  puis déposer le dossier contenant tous les documents requis  qui sera transmis au consulat. À noter que les documents requis pour le visa d’études n’ont pas changé.

Marouane, un étudiant qui s’est inscrit dans une université française, s’apprête à rejoindre ce pays pour la rentrée, nous a confirmé que la procédure de demande de visa  n’a pas changé,  les services consulaires ne lui ont rien demandé de plus après la décision de l’Union européenne, ajoute-t-il.

Pour autant, afin d’accéder au territoire français, les étudiants devront fournir obligatoirement une déclaration sur l’honneur  attestant qu’ils ne présentent pas de symptôme d’infection à la covid-19 et qu’ils n’ont pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol.  Concernant le test du PCR, les étudiants marocains allant en France ne doivent pas s’en soucier puisqu’ il n’est pas requis  pour les voyages aériens.


Les étudiants et les MRE ont toujours accès aux pays de l’UE
 

Les MRE et les étudiants qui poursuivent leurs études à l'étranger, y compris les nouveaux inscrits ne sont pas concernées par la décision de l’UE et pourront, ainsi, accéder à l’ensemble de leurs pays d'études et de résidence, tout en respectant les exigences sanitaires en vigueur dans chaque Etat. Ceci a été confirmé lors d’une réunion qui s’est tenue mardi 11 août 2020, au siège du ministère des affaires étrangères en présence des ambassadeurs des pays européens à savoir l’Espagne, la France, l’Italie, la Belgique, la Hollande, l’Allemagne, le Portugal ainsi que la représentante de l’Union Européenne.

Rappelons que l’UE a retiré,  vendredi 7 aout,  le Maroc de sa liste des pays sûrs après la hausse du nombre des cas de contaminations ces derniers jours. Il s’agit seulement d’une recommandation de l’UE à l’ensemble des pays membres, ces derniers ne sont pas tenus de la respecter.


  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:09 PLF 2021 : les cinq piliers recommandés par la CGEM

Vendredi 25 Septembre 2020 - 19:02 Les R’batis s’indignent des grèves des "mo9ata3a"