Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Sputnik-V : le Maroc commande un million de doses


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 12 Mars 2021

Après avoir accordé une autorisation d’utilisation d’urgence au vaccin russe Sputnik-V, le Maroc en a commandé un million de doses, selon de sources sûres. Détails



Sputnik-V : le Maroc commande un million de doses

Le Royaume compte sérieusement diversifier les sources de son approvisionnement vaccinal. Suite à l’autorisation d’utilisation s’urgence accordée au vaccin Sputnik-V par la commission compétente au sein du ministère de la Santé, les autorités marocaines ont passé une commande d’un million de doses du vaccin russe, nous confirment des sources concordantes proches du dossier. Il s’agit donc d’une corroboration des propos du ministre de la Santé Khalid Ait Taleb, qui avait annoncé cette nouvelle à l’Agence de presse espagnole EFE. Selon la même source, les premières livraisons pourraient avoir lieu fin mars et puis en avril, cela dépend tout de même de l’engagement de la Russie.

En effet, cette nouvelle commande vise à soutenir le stock vaccinal du Maroc, afin de pourvoir assurer la continuité de la campagne de vaccination, dont le rythme a baissé récemment. La moyenne des personnes vaccinées quotidiennement a visiblement baissé, pour atteindre une peu plus de 50 000 bénéficiaires, contre plus de 300 000 personnes au début de la campagne.

Il s’agit également d’une mesure anticipative, étant donné le manque de visibilité sur les dates des prochaines livraisons de Sinopharm et d’AstraZeneca. Selon les informations dont nous disposons, on ne peut s’attendre à un nouvel arrivage avant le mois d’avril.

Rappelons que le vaccin Sputnik-V est déclaré efficace à 92%, y compris sur les personnes âgées. Le comité technique et scientifique l’avait approuvé, sur la base des données relatifs aux essais cliniques qui ont démontré sa tolérance et son innocuité. Outre le Maroc, le vaccin russe est autorisé à titre d’urgence dans 43 pays, dont les Emirats Arabes Unis, Tunisie, Bahreïn, Egypte, et d’autre pays européens tels que la Hongrie, la République Tchèque et la Slovaquie, qui l’ont autorisé sans l’aval de l’Agence européenne des médicaments. D’ailleurs, l’Italie s’apprête à lancer la production du vaccin russe, dès juillet prochain, à en croire la déclaration de la Chambre de commerce italo-russe à l’AFP. Tous ces éléments rassurants sont derrière la décision du comité technique, nous assurent plusieurs membres avec qui nous avons parlé.

Le Maroc a également approuvé le vaccin Johnson-Johnson sans pour autant l’autoriser, faute de données suffisantes sur les essais cliniques. S’ajoute à cela l’impossibilité de commander ce vaccin américain dans des délais proches, vu la forte concurrence internationale. Les Etats unis interdiront toute exportation avant la fin de sa campagne de vaccination.