L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Séisme d’AL Haouz : Le CNP dépose une plainte contre Charlie Hebdo et Libération


Rédigé par L'Opinion Jeudi 21 Septembre 2023

En réaction aux dérapages constatés dans les publications de « Charlie Hebdo » et de « Libération » lors de leur traitement du séisme d’Al Haouz, le Conseil national de la presse (CNP) a saisi le Conseil de déontologie journalistique et de médiation français.



Séisme d’AL Haouz : Le CNP dépose une plainte contre Charlie Hebdo et Libération
Les transgressions graves observées dans le traitement médiatique du séisme d’Al Haouz, par certains médias français, notamment « Charlie Hebdo » et « Libération » ne passent pas inaperçues pour le Conseil national de la presse (CNP). En effet, ce dernier a engagé une procédure à l’encontre de ces deux médias français auprès du Conseil de déontologie journalistique et de médiation, apprend-t-on  d’un communiqué du CNP.
 
Dans le communiqué, le CNP note que «Charlie Hebdo» avait publié le 15 septembre une caricature prétendant que le Maroc ne ferait pas assez d'efforts pour  soutenir les victimes du tremblement de terre. 

Cette action a été qualifiée « d’inacceptable, car elle va à l’encontre du principe fondamental de soutenir les personnes touchées par des catastrophes naturelles, en violation flagrante des principes humanitaires ».

Le CNP insiste, ainsi, sur le fait que, dans de telles situations, la priorité absolue doit être d'apporter de l'aide et du soutien aux personnes touchées, sans se laisser influencer par des considérations diplomatiques ou politiques.
 
S'agissant de Libération, le CNP rappelle que le quotidien a publié, le 11 septembre en Une, la photo d’une femme victime du séisme avec ce titre: «Aidez-nous, nous mourrons en silence». Après les vérifications menées sur la base de contenus largement partagés sur les réseaux sociaux, dont une vidéo de la victime concernée, le CNP relève qu’aussi bien la photo que le titre de Libération sont loin de refléter la vérité, «ce qui constitue un coup sérieux à la crédibilité du travail journalistique et au professionnalisme qui doivent être strictement observés dans le traitement des affaires ayant une portée humaine et surtout lors des catastrophes naturelles».

Et de souligner qu'il est de notoriété dans la déontologie du métier que le traitement réservé aux victimes des catastrophes naturelles est codifié et entouré par plusieurs garanties et dont le plus important est d’éviter d’exploiter leurs images pour des fins de vil sensationnalisme.

Selon le CNP, Libération a enfreint plusieurs principes éthiques du journalisme, en attribuant des paroles inventées à une victime du séisme, dans le but de discréditer les efforts des autorités marocaines et des équipes de secours venues de pays amis ainsi que des bénévoles.

De plus, il les accuse « d’avoir diffusé de fausses informations et d’avoir falsifié les faits, dans un contexte où la solidarité humaine aurait dû être encouragée et où les médias auraient dû faire preuve de professionnalisme, de solidarité et de compassion, au lieu de se livrer à des motivations politiques ».

Enfin, le communiqué précise que « ces violations commises par Charlie Hebdo et Libération s’inscrivent dans un contexte de multiples attaques médiatiques françaises contre le Maroc et ses institutions, suite au refus des autorités marocaines d’accepter une proposition d’aide formulée par la France après le séisme ayant touché la région d’Al Haouz ».



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 20:09 Mairie de Rabat: Asmaa Ghlalou démissione







🔴 Top News