Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Santé privée : Les cliniques sous la loupe d’Aït Taleb


le Jeudi 7 Novembre 2019

Après un court round d’observation, Khalid Aït Taleb, le fraichement nommé ministre de la santé qui est un fin connaisseur de ce secteur en sa qualité d’ancien Chef du service de Chirurgie viscérale au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Hassan II de Fès, rentre dans le vif du sujet.



Son département vient en effet de dresser le bilan  d’une large opération d’inspection menées par ses services et concernant  83 établissements privés, dont 62 cliniques et 21 cabinets médicaux. Répondant à une question orale sur "la rationalisation des frais d’hospitalisation dans les cliniques et les laboratoires médicaux" présentée par le groupe socialiste à la chambre des conseillers, le ministre a relevé que les décisions prises sur la base des rapports rédigés à l'issue des inspections, ont porté notamment sur la fermeture de deux cliniques et d’un cabinet médical, ainsi que sur la suspension provisoire ou totale des activités de cinq cliniques.

Le ministre a également rappelé que des mises en demeure ont été adressées à 41 cliniques pour redresser les dysfonctionnements constatés dans leur situation administrative et juridique, de même que pour se mettre en conformité en matière de normes techniques et de ressources humaines. Dans le même contexte, il a enfin souligné que le ministère de la Santé déploie des efforts en vue de faire face aux transgressions constatées en matière d'hospitalisation dans nombre de cliniques, tout en insistant sur l'adoption d'une "approche de réforme graduelle" dans ce domaine.
A quand une inspection pareille dans les hôpitaux publics ?