L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Réseaux sociaux : Twitter cède sur les données internes


Rédigé par Y. E. le Jeudi 9 Juin 2022

Selon le Washington Post, Twitter transmettra des données internes pour apaiser les craintes d’Elon Musk concernant le pourcentage des spams et des faux-comptes.



Depuis l’annonce du rachat du géant des réseaux sociaux Twitter par Elon Musk, le propriétaire de Tesla a déclaré ouvertement son souhait que Twitter révèle plus d’informations concernant les comptes spam que le réseau compte parmi ses utilisateurs.

D’autres théorisent que cette polémique créée par le milliardaire n’est qu’une vaine tentative pour se retirer de l’accord du rachat. Après des semaines d’obstination, aux dernières nouvelles, la société envisage finalement « d’offrir » à son acheteur présumé un flux complet de données sur les tweets.

Après avoir racheté la majorité des actions, pour 44 milliards de dollars, sans étude raisonnable du réseau, le PDG de Tesla et SpaceX a piqué une crise de colère en public dans un effort flagrant pour se retirer de l’accord.

Alors que certains théorisent que l’angoisse de Musk est le résultat du ralentissement économique, d’autres avancent que le magnat a utilisé la question des comptes automatisés comme un moyen potentiel de sortir de l’accord.

Lundi, Twitter a partagé une lettre de l’équipe juridique de Musk dans un dépôt auprès de la SEC, déclarant que Musk avait besoin de plus de transparence concernant les “spams et les faux comptes” sur le service avant de pouvoir aller de l’avant avec l’accord.

Twitter estime que les “spams et les faux comptes” représentent moins de 5% des comptes sur le site, mais le PDG Parag Agrawal a déclaré qu’il ne pensait pas que ce calcul pourrait être vérifié en externe, car il nécessite l’utilisation de données d’entreprises privées (et c’est à ce moment-là que Musk a envoyé au PDG un emoji qui décrit ses paroles comme farce).

Apparemment, Musk va maintenant avoir accès à ces données, que Twitter ne voulait initialement pas divulguer. Le «firehose» contient des informations sur chaque tweet envoyé, sur quel appareil il est envoyé et d’autres informations sur le compte. Selon le contrat de l’accord de 44 milliards de dollars, Musk doit procéder à l’achat à moins qu’il ne puisse prouver que Twitter l’avait trompé sur la valeur réelle de l’entreprise.

Selon Washington Post une dizaine d’entreprise ont payé un bon paquet de fric pour accéder aux donnés que Musk souhaite recevoir, mais ils n’ont reçu aucune réponse nette de la part de la société mère.


Y. ELALAMI



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News