Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Quand le fanatisme sportif se transforme en actes criminels


Rédigé par le Dimanche 2 Mai 2021

Dans le cadre de la lutte contre les actes criminels, des éléments de la Sûreté nationale de Casablanca ont réussi, samedi 1er mai au soir, à arrêter dix personnes, dont trois mineurs.




Ces individus ont été soupçonnés de plusieurs chefs d’inculpation, dont la violation de l'état d'urgence sanitaire, l’atteinte à des propriétés privées et la violence liée au sport.

Les suspects, affiliés à une faction de supporters d’un club de football, avaient échangé des jets de pierres avec des membres d'une faction rivale, ce qui a causé des pertes matérielles, qui ont notamment atteint une quinzaine de voitures garées, au quartier Hay Moulay Rachid de Casablanca.

Les suspects adultes ont été placés en garde à vue, tandis que les mineurs ont été placés sous surveillance à la chambre des mineurs, à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, dans le but de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, et d’identifier toutes les personnes impliquées dans ces actes criminels.