Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Production des vaccins : Le Conseil de la Concurrence autorise la création d'une société marocaine


Rédigé par Anass Machloukh le Dimanche 7 Novembre 2021

Le Conseil d'Ahmed Rahou a donné formellement son aval pour la création de "Sensyo Pharmatech", société marocaine qui accompagnera le projet de production des vaccins au Royaume. La décision a été publiée sur le bulletin officiel. Détails.



Production des vaccins : Le Conseil de la Concurrence autorise la création d'une société marocaine

Au moment où  le Maroc s'apprête à produire sa première dose du vaccin Sinopharm, le Royaume continuer sa stratégie nationale en matière de production vaccinale. Après avoir annoncé la création d'une société anonyme marocaine spécialisée dans la biothérapie, le Conseil de la Concurrence a donné son autorisation à la création de la Société "Sensyo Pharmatech S.A". Une société créée par le Fonds Mohammed VI pour l'investissement en partenariat avec le Consortium bancaire (BAB). Lequel est constitué de la Bank Of Africa, la BCP, Attijariwafa bank et le groupe suédois Recipharm. La décision d'autorisation a été actée dans le bulletin officiel du 4 novembre.

En effet, il s'agit de mettre les jalons d'un opérateur national dans le domaine de fabrication des vaccins et ce, dans le cadre du projet royal qui consiste à faire du Royaume un hub régional en la matière. La société nouvellement créée devrait accompagner la concrétisation du projet de construction d'une unité de Fill and Finish, dont les travaux sont en cours. Ce projet est supervisé par le géant de sous-traitance suédois Recipharm, conformément à la Convention signée, le 5 juillet, devant SM le Roi Mohammed VI.

Le contrat conclu avec le géant suédois consiste à accompagner le Royaume dans l'installation d'une usine qui s'étend sur 42 hectares et qui sera spécialisée dans la technique du remplissage. En vertu de ce partenariat, Recipharm va, en plus du transfert du savoir-faire relatif à la technologie de manufacture, former la main-d'oeuvre marocaine et gérer l'usine pour une durée déterminée avant de passer le flambeau aux compétences marocaines. Il est prévu que la nouvelle usine soit opérationnelle à la fin de 2022.

Le Maroc a fixé une stratégie quinquennale pour devenir capable de fabriquer plusieurs types de vaccins. Après l'étape de remplissage aseptique, le Maroc ambitionne de développer les techniques de fabrication des substances actives. Il faudrait, rappelons-le, des années avant de parvenir à cette étape (à partir de 2024). Le Royaume ambitionne de conclure des partenariats avec plusieurs institutions scientifiques pour développer différents types de vaccins .En parallèle, il est également prévu de créer un tissu productif national composé de start-ups spécialisées dans ce domaine.