L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Plus qu’une question de visas…


Rédigé par Souhail AMRABI le Mardi 13 Juin 2023



Plus qu’une question de visas…
Pendant une semaine, l’information a fait le tour de toutes les lèvres, suscitant une avalanche de commentaires sur les réseaux sociaux. Le Canada, pays très convoité par les Marocains, ajoute le Royaume au programme d’autorisation de voyage électronique (AVE), facilitant ainsi la migration pour les citoyens ayant obtenu un visa canadien au cours des 10 dernières années ou qui détiennent actuellement un visa de non-immigrant valide des États-Unis. Il est vrai qu’on est encore loin des programmes d’exemption généralisée de visa, mais pour une partie de la population, l’accès à l’AVE vaut déjà de l’or !

Mais il n’empêche que cette décision, qui vient couronner la batterie de mesures de mobilité existante entre les deux pays, témoigne de l’attachement d’Ottawa à consolider les liens avec Rabat, sachant que durant les 10 dernières années, plus de 110.000 visas canadiens ont été délivrés aux Marocains.

Cette initiative, qui survient au moment où le Canada prend une série de mesures pour accueillir des millions de supporters pour la Coupe du Monde 2026, traduit également l’efficacité du soft power marocain, qui soigne non seulement le visage du pays à l’étranger mais également celui de ses ressortissants, aujourd’hui de plus en plus accueillis à bras ouverts dans moult régions du Monde.

Ceci dit, au moment où le très lointain Canada  avec qui nos relations commerciales ne dépassent pas 7 milliards de DH ne ménage aucun effort pour faciliter la mobilité entre les deux pays, la France, partenaire économique historique du Royaume, continue de traiter ce sujet à la carte. Après deux ans de restrictions consulaires, l’octroi des visas reprend, certes, mais on est loin, bien loin, des chiffres records de 2019 où plus de 400.000 Marocains obtenaient leur précieux sésame sans gabegie bureaucratique. Triste. 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 15:28 Et si on ne célébrait plus le 8 mars…






🔴 Top News