Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Pénurie Astrazeneca : la tutelle appelle les primo-vaccinés à prendre leur 2ème dose


Rédigé par la rédaction le Lundi 16 Août 2021

Alors que l’approvisionnement des vaccins Astrazeneca au Maroc est en stand-by depuis plusieurs mois, le ministère de la Santé appelle les personnes ayant déjà reçu la première dose du vaccin anglais de se rendre aux centres de vaccination pour la deuxième dose avant le 28 août, et ce, en vue d'éviter la pénurie.



Pénurie Astrazeneca : la tutelle appelle les primo-vaccinés à prendre leur 2ème dose
Le ministère de la Santé annonce aux personnes ayant déjà reçu la première dose du vaccin AstraZeneca, qu'ils doivent prendre la deuxième avant le 28 août, en tenant compte l’intervalle de 28 jours entre les deux doses, comme recommandé par les autorités sanitaires. La tutelle nuance dans un communiqué publié, lundi soir, qu’il est possible que le vaccin en question risque de ne plus être disponible après la date susmentionnée.
 
En effet, le Maroc n’a pas reçu de vaccins Astrazeneca depuis la dernière livraison dans le cadre de Covax, datant du 16 mai. Le Maroc a jusqu’aujourd’hui reçu plus de 33.300.000 doses, dont 7.000.000 d’Astrazeneca.

Un approvisionnement qui demeure en deçà des attentes, puisque le ministère de la Santé avait commandé quelque 24,5 millions de doses du vaccin anglais, soit 18,5 millions toujours en stand-by, au moment où le Royaume fait face à une flambée des contaminations sans précédent. 

Toutefois, Sinopharm continue d'assurer son engagement envers le Royaume, envoyant ainsi réguliérement des doses, pour de dépasser les 24 millions d'unités. Les autorités sanitaires ont également opté pour de nouveaux vaccins, notamment Jhonson & Jhonson et Pfizer/Biontech, dont il a reçu respectivement, 300.000 et environ 700.000 doses. 

Dans ce contexte d'approvisionnement plus au moins rassurant, le Royaume a élargi officiellement la campagne de vaccination à tous les citoyens âgés de 18 ans et plus. Les autorités marocaines ont ainsi appelé l’ensemble des catégories ciblées à poursuivre l'adhésion à ce chantier national majeur, tout en se conformant aux mesures de prévention avant et après l’opération de vaccination, afin de contribuer aux efforts visant à endiguer le virus et progresser vers l’immunité collective pour retrouver la vie normale. 
 

  


Dans la même rubrique :
< >