Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




Actu Maroc

Peine capitale 2021 : le Maroc enregistre le moins de condamnations dans le monde arabe


28 Mai 2022

La peine de mort existe toujours dans de nombreuses régions du monde. Dans son dernier rapport, Amnesty International a fait état d’une année 2020 mortifère. Au Maroc, une condamnation à mort a été prononcée l'année dernière.



Peine capitale 2021 : le Maroc enregistre le moins de condamnations dans le monde arabe
Amnesty International a révélé dans son bilan annuel de la peine de mort que le Maroc est le pays arabe qui a connu le moins de condamnations à mort en 2021, alors que l'exécution de cette peine est toujours suspendue dans le Royaume depuis 1993.

Ce rapport d'Amnesty International traite de la pratique de la peine capitale dans le monde et analyse les progrès accomplis dans ce domaine. Malgré la pandémie, plusieurs pays ont prononcé des condamnations à mort et procédé à des exécutions sommaires.

Selon Amnesty, le Maroc a prononcé une condamnation à mort en 2021, l'Algérie en a prononcé 9, tandis que 3 condamnations ont été enregistrées en Tunisie, contre 60 en Mauritanie, alors qu'il n'y a pas de données sur la Libye. Ces chiffres restent au total bien inférieurs à ceux enregistrés dans les pays de l'Orient arabe.

En Égypte, 356 condamnations à mort ont été prononcées au cours de l'année écoulée, avec 83 exécutions, le Yémen a prononcé 298 condamnations à mort et procédé à 14 exécutions, tandis que l'Arabie saoudite a prononcé 8 condamnations et procédé à 65 exécutions, contre 91 condamnations à mort et 17 exécutions en Irak.

Dans le reste des pays arabes, Amnesty International a enregistré 24 exécutions en Syrie, 21 en Somalie avec 27 condamnations à mort, en plus de 9 condamnations et une exécution aux Émirats, tandis que la Palestine, le Liban, la Jordanie et le Soudan ont enregistré respectivement 21, 12, 11 et 7 condamnations à mort.








🔴 Top News