Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Mohamed Khalfaoui : l’expérience de l’enseignement à distance a été encourageante

Interview


le Mardi 1 Décembre 2020

Le secrétaire général du Département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique,
Mohamed Khalfaoui, partage sa vision sur l’expérience de l’université en ces temps de crise.



- Quelles sont les mesures prises dans le milieu universitaire en ces temps de crise ?
- Dans le but de réduire les mouvements et la promiscuité en milieu universitaire, des mesures ont été initiées au niveau de tous les établissements, et ce, dans le but de procéder à la tenue des examens reportés et réussir la rentrée universitaire au titre de l’année en cours, tout en prenant en considération l’évolution de la situation sanitaire. Ces mesures exceptionnelles ont concerné les conditions de déroulement des examens de la session de printemps précédemment reportée, avec pour objectif de boucler l’année universitaire 2019-2020, procéder à l’inscription des nouveaux étudiants et marquer le coup d’envoi de la nouvelle année académique, qui s’est accompagnée par un ensemble de mesures préventives venues renforcer la protection et la sécurité sanitaire de toutes et de tous.

- Quelle évaluation faites-vous de l’expérience de l’enseignement à distance dans les universités ?
- Le bilan de la mise en oeuvre de l’opération de l’enseignement à distance tout au long du confinement sanitaire s’est avéré positif et encourageant, dans la mesure où il s’agit d’une expérience sans précédent dans notre pays. Nous avons tout de même appliqué  cette solution en un temps record, d’autant plus que cette situation a constitué un défi pour le système de l’enseignement supérieur, en ce qui concerne la garantie de la poursuite pédagogique dans des circonstances préservant la sûreté de tous. Par ailleurs, une étude d’évaluation sur l’enseignement à distance pendant le confinement, menée par le département de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en coordination avec les universités, a permis de révéler des résultats préliminaires satisfaisants.

- Quelles sont les mesures qui vont accompagner le renforcement de la recherche scientifique et le développement de la coopération à l’échelle nationale et internationale dans la conjoncture actuelle ?
- De nombreux appels d’offres ont été faits et il a été procédé au développement de conventions de coopération et de partenariat aux niveaux national et international parmi lesquelles le programme d’aide à la recherche scientifique et technologique dans les domaines relatifs au Coronavirus, d’un montant de 10 millions de dirhams, avec pour objectif d’aboutir à des solutions et de contribuer à la gestion de cette crise. Il a aussi été question, entre autres, d’appels de partenariats entre le ministère, l’OCP et l’Université Mohammed VI Polytechnique, pour le financement de projets de recherches dans plusieurs domaines et qui ont finalement bénéficié d’un budget de 170 millions de dirhams. Il a également été procédé à la signature d’autres accords de coopération et de partenariat.