L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Madrid réitère son soutien au nouvel envoyé spécial de l’ONU


Rédigé par C.B le Samedi 4 Décembre 2021

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a réitéré vendredi, à Rome, le soutien de son pays à l'envoyé du secrétaire général de l'ONU, Staffan de Mistura, en vue de parvenir à une solution à la question du Sahara marocain.



Madrid réitère son soutien au nouvel envoyé spécial de l’ONU

En marge de la Conférence des dialogues méditerranéens qui s'est tenue à Rome, le ministre espagnol a salué la nomination du nouvel émissaire, Staffan de Mistura, à qui il a fait part de «l’engagement de l’Espagne, membre du Groupe des amis du Sahara, à l’accompagner dans la relance du dialogue». Il s'agit de la première rencontre de De Mistura avec l'un des ministres du Groupe des amis du Sahara, qui comprend l'Espagne, les États-Unis, la Russie, la France et le Royaume-Uni, et qui sert de plateforme de consultation et de soutien aux travaux des Nations unies, a rapporté l’agence espagnole de presse Efe, citant des sources diplomatiques.

Lors de cette rencontre, Albares a souligné la volonté du gouvernement espagnol de « collaborer étroitement » avec De Mistura pour promouvoir la recherche d'une solution politique mutuellement acceptable, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité.

Du côté marocain, Nadia Bouaida, présidente de la Commission des Affaires étrangères, de la défense nationale, des Affaires islamiques et des MRE, prend part, par visioconférence, aux travaux de la 7ème édition du forum international « MED-Mediterranean Dialogues » . Intervenant à cette occasion, Mme Nadia Bouaida, a appelé à « la mise en place d’un cadre institutionnel permanent de dialogue et d’initiative des parlements des pays du bassin méditerranéen, et la structuration des comités de travail permanents afin de renforcer la coopération bilatérale et à en assurer la continuité et la durabilité ». Et d’ajouter que « les défis auxquels nous sommes confrontés dans la situation actuelle nécessitent également l’adoption de politiques sociales plus efficaces dans la lutte contre la vulnérabilité et la pauvreté, la lutte contre l’analphabétisme et la déperdition scolaire dans les pays en voie de développement, parallèlement au règlement des conflits qui créent l’instabilité et entravent le développement ».

Rappelons que Staffan De Mistura, italo-suédois, a été nommé en octobre dernier envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, succédant à l'Allemand Horst Köhler, qui a démissionné de ce poste, le 22 mai 2019. Au cours de sa carrière aux Nations unies, Staffan De Mistura a été envoyé spécial du Secrétaire général pour la Syrie, offrant ses bons offices visant à promouvoir une solution pacifique à la crise syrienne. Il a également servi en Afghanistan, en Irak, en Somalie, au Soudan, en Ethiopie et au Vietnam, entre autres.

 

 









🔴 Top News










 
Other