Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les principaux opérateurs marocains de l’immobilier locatif créent leur association


Rédigé par Chaimae BARKI le Jeudi 1 Juillet 2021

Les principaux opérateurs marocains de l’immobilier locatif notamment Aksal, Aradei Capital, Foncière Chellah, Immorente, ou encore Marjane Holding , annoncent la création de l’Association Marocaine de l’Immobilier Locatif (AMIL), affiliée à la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).



Les principaux opérateurs marocains de l’immobilier locatif créent leur association
La nouvelle association professionnelle “AMIL” qui fédère les principaux acteurs marocains du secteur de l’immobilier locatif compte parmi ses membres fondateurs Aksal, Aradei Capital, Fonciere Chellah, Immorente, Marjane Holding, Kitea, Soft Group, Soprima et Yamed. Selon ces derniers, l’association, dont la présidence a été confiée à Soumya Tazi, PDG de la foncière Immorente, a pour objectif d’accroître la visibilité des investisseurs dans l’immobilier locatif et de coordonner leurs actions et leur communication auprès des institutions partenaires et des pouvoirs publics.

«L’AMIL représente et défend les intérêts du secteur, Fonds d’investissement et Foncières dédiés à l’immobilier locatif. Elle a pour vocation d’élaborer et de promouvoir, pour les acteurs de ce secteur, une vision commune, créatrice de valeur, sur les aspects financiers, fiscaux, réglementaires et opérationnels.

Les sociétés membres de l’AMIL contribuent à la création de richesse nationale et sont au cœur de nombreuses mutations économiques et sociétales», selon un communiqué de l’association.

L’immobilier locatif : un secteur en plein essor

Le secteur de l’immobilier locatif a connu un développement récent rapide, à travers la création, la gestion et la maintenance de bâtiments mis à la disposition d’entreprises nationales et multinationales opérant dans le commerce, l’hôtellerie et l’industrie, indique ce même communiqué.

Selon les chiffres avancés par l’AMIL, l’immobilier locatif a représenté un des secteurs les plus dynamiques de l’économie nationale au cours des dix dernières années, avec un cumul d’investissements estimés à plus de 30 milliards de dirhams, représentant environ 2 millions de m² de surfaces locatives et permettant la création de 50.000 emplois directs et indirects.

Les projets développés ou en cours de développement sont conçus pour répondre aux besoins des utilisateurs et sont conformes aux standards internationaux de construction et d’aménagement, tout en contribuant positivement aux évolutions sociales et urbanistiques des lieux d’implantation.

En outre, les acteurs du secteur accompagnent les mutations auxquelles doivent faire face les entreprises locataires en faisant évoluer leurs actifs afin qu’ils intègrent les nouveaux usages et les innovations numériques : Flex Office, Télétravail, Digitalisation, E-Commerce, etc.

L’immobilier locatif participe ainsi à renforcer la compétitivité du Maroc à travers une infrastructure immobilière performante, élément clé dans l’accélération des principaux secteurs productifs du pays, précise-t-on.

  


Dans la même rubrique :
< >