L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Le ministère de la Santé et les pharmaciens tournent la page de la crise


Rédigé par Mina Elkhodari Samedi 15 Avril 2023

Les représentants des syndicats et le ministère de la Santé sont parvenus à un accord, ce samedi 15 avril, tournant ainsi la page d'une tension qui a duré des mois. Le département de Khalid Ait Taleb a accepté de traiter le cahier revendicatif des syndicats après le mois du ramadan. Détails.



Le ministère de la Santé et les pharmaciens tournent la page de la crise


Le ministère de la Santé a enfin réussi à absorber la colère des pharmaciens. 48 heures après leur grève nationale, les syndicats représentatifs de la profession, (à savoir la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc, la Confédération des syndicats des pharmaciens au Maroc, l’Union nationale des pharmaciens du Maroc et le Syndicat national des pharmaciens du Maroc), ont été reçus au ministère.

 

Selon un communiqué conjoint, cette rencontre s'est déroulée en présence du Chef du cabinet du ministère de la Santé, des Directeurs centraux du ministère, le Directeur des médicaments et de la pharmacie au ministère de la Santé et de la protection sociale, Aziz Mrabti. Le dossier revendicatif des pharmaciens a été à l'ordre du jour lors de cette réunion qui s'est soldée par un accord. Il s'agit du prélude de la sortie de crise.

 

Le ministère de la Santé a exprimé sa disponibilité à examiner la mise en œuvre du projet de loi n° 98-18 relatif à l’Ordre des pharmaciens du Maroc et s’est engagé à associer les Pharmaciens dans tous les projets en cours de mise en œuvre concernant le secteur de la pharmacie.

Il a été convenu de créer une commission mixte chargée d'examiner les réformes du secteur pharmaceutique et le cahier revendicatif. La Commission va commencer à se réunir après la fin du mois de ramadan. 

Concernant le circuit des médicaments qui a fait l'objet de plusieurs désaccords, le ministère s'est engagé à respecter le circuit légal et faire respecter la loi en cas d'irrégularités.

Les deux parties se sont mis d'accord pour revoir les nouvelles missions des pharmaciens et réexaminer le modèle économique des pharmaciens d'officine qui n'ont eu de cesse d'alerter sur la détérioration de leur situation financière. 

Les syndicats ont salué l'engagement du ministère de la Santé tout en faisant part de leur détermination de coopérer avec le département de Khalid Ait Taleb afin de réussir le chantier de protection sociale. 

 










🔴 Top News