L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Le droit légitime d’autodéfense


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Jeudi 21 Juillet 2022



Le droit légitime d’autodéfense
Très commentée à l’international, la visite du Chef de l’Armée israélienne, Aviv Kokhavi, au Maroc vient consolider une coopération militaire, dont les bases ont été jetées par l’accord signé par Benny Gantz et Abdellatif Loudiyi et qui ouvre la voie à une industrie militaire commune, des exercices militaires conjoints plus nombreux et des contrats d’armement plus consistants.

Les deux pays n’ont pas manqué l’occasion de la visite du patron de Tsahal pour parler de certains contrats qui faisaient l’objet de plusieurs spéculations médiatiques. Annoncé par des médias israéliens, l’achat du drone de combat « Kamikaze » serait d’ores et déjà négocié. Un drone aux multiples avantages, choisi minutieusement par le Maroc pour des missions très subtiles, et qui devrait étoffer la flotte aérienne, dont cette arme futuriste sera prochainement une composante essentielle.

A en croire d’autres médias hébreux, on peut s’attendre à d’autres livraisons d’armes, dont les systèmes de défense anti-missiles «Barack » et pourquoi pas le fameux « Dôme de Fer », qui intéresse le Maroc et que le fabricant israélien serait prêt à lui vendre. Cette appétence marocaine pour la technologie israélienne n’est pas fortuite. Le Royaume, confronté au péril terroriste au Sahel et aux aléas des convulsions géopolitiques d’une région instable, cherche à renforcer son arsenal militaire par des choix ciblés d’armement de haute technologie. Une attitude qui s’inscrit aux antipodes de la quête aveugle d’armement à des fins de dissuasion pour ne pas dire de frime, comme on peut le constater au plus proche de nous, en Algérie.

Il est incontestable que la technologie israélienne est parmi les plus sophistiquées au monde. Raison pour laquelle les FAR y recourent dans le cadre d’une démarche de diversification des partenaires, et ce, à une fin tout à fait légitime : le droit souverain de s’autodéfendre.




Anass MACHLOUKH



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Août 2022 - 16:29 Tournant stratégique

Mercredi 17 Août 2022 - 16:38 Dogmatisme aveuglant !






🔴 Top News