Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le HCP dresse un bilan de la situation épidémique et émet des propositions pour réduire la transmissibilité


Rédigé par La rédaction le Jeudi 15 Octobre 2020

Dans une nouvelle note sur la situation sanitaire, le HCP souligne que nombre d'infections par le Coronavirus a fortement augmenté en période post-confinement, avec une augmentation de 157% en aout. Par ailleurs, il estime que l’application d’un jour de confinement pendant 6 semaines (du 1er octobre 2020 au 6 novembre 2020) permettrait de réduire la transmissibilité de 10%.



Le nombre d'infections par le Coronavirus a fortement augmenté en période post-confinement, dépassant 1.000 cas par jour à fin juillet 2020, avec une augmentation de 157% du nombre de cas en en août en comparaison avec les cinq premiers mois de l’épidémie, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Selon les données arrêtées au 20 septembre 2020, le nombre de cas actifs fluctue toujours au voisinage de 20.000, mais celui des décès journaliers a augmenté selon un rythme de 30 à 40 cas par jour depuis fin juillet, traduisant une augmentation persistante des contaminations des personnes vulnérables, souligne ladite note.
 
S'agissant des taux d’utilisation des capacités litières d’hospitalisation et de réanimation, ils s’établissaient à 33,7% et 4% respectivement au début du mois de mai 2020, qui coïncidait encore avec la poursuite de l’application des mesures de confinement généralisé, fait savoir le HCP, notant qu'après le déconfinement, une forte pression s’est exercée sur le système sanitaire, avec une croissance rapide des cas hospitalisés.
 
Ainsi et tenant compte d’une proportion de cas asymptomatiques s’élevant à 75 % de l’ensemble des cas infectés et du maintien de la capacité litière aux niveaux enregistrés au début de mai 2020, le système sanitaire national sera en "état de saturation" si le nombre des cas actifs dépasse les 31.000, indique la note.
 
L'application d'un jour de confinement pendant 6 semaines permet de réduire la transmissibilité de Covid-19 de 10%.

Simulation de l'effet d'une stratégie de confinement généralisé

Le rapport du HCP estime par ailleurs, que l'application d'un jour de confinement pendant 6 semaines permet de réduire la transmissibilité de Covid-19 de 10%. Au niveau national, la réduction en termes de nouvelles contaminations pourrait atteindre 72.000 cas à fin décembre, relève la même source.

Cette réduction se situerait aux environs de 35.000 au niveau de la région Casablanca-Settat, 8.900 dans la région Rabat-Salé-Kénitra et 4.000 dans la région Marrakech-Safi, précise la même source.
 
“Dans l’ensemble, une stratégie de confinement hebdomadaire ne permettrait pas une réduction significative des contaminations sur le court terme, mais pourrait sensiblement réduire leur rythme d’évolution sur une période plus longue (…) Son efficacité nécessite la mise en œuvre de mesures d’accompagnement appropriées”, HCP.
 
Cela dit, la note ajoute qu'une campagne de sensibilisation de la population sur l’importance de répartir ses achats et ses déplacements sur les autres jours de la semaine est indispensable afin d’assurer un gain supérieur d’efficacité en termes de réduction des contaminations.
 
En outre, le HCP note que le recours à un confinement total sur une longue période pourrait paralyser l’économie nationale, alors que les séquelles de la première stratégie de confinement total durant 82 jours sont toujours perceptibles sur le tissu productif.