Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

La délinquance n’a pas de freins


Rédigé par Saad Jafri le Samedi 21 Mars 2020

Malgré la crise sanitaire, et le nombre énorme des campagnes de sensibilisation, la délinquance persiste dans les villes du royaume, spécialement à Casablanca.



La délinquance n’a pas de freins
Une journée chargée pour les forces de l’ordre. Samedi matin, la brigade de la police judiciaire du district de sûreté de Sidi Bernoussi à Casablanca, a ouvert, une enquête afin de déterminer les actes criminels attribués à deux individus, un propriétaire d’une librairie et son assistant, soupçonnées de copie et de vente de formulaires de l’autorisation exceptionnelle de quitter le domicile, imposée dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. Dans la même journée, les éléments de la sûreté nationale du même district, ont arrêté un individu, soupçonné de possession de drogues, de commercialisation de l'autorisation exceptionnelle de déplacement requise dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire et de vente sans autorisation d'outils paramédicaux.

Une patrouille conjointe des éléments de la police et des autorités locales a arrêté ce dernier à bord d’une voiture légère dans le quartier Anassi à Casablanca, en flagrant délit de commercialisation de masques paramédicaux et de copies de l'autorisation exceptionnelle de déplacement, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique, dans un communiqué. Le mis en cause disposait de 43 copies de l’autorisation exceptionnelle, 9 masques paramédicaux destinés à la vente, en plus d'une quantité du cannabis et d'une somme d’argent suspectée de provenir de cette activité criminelle, ajoute la même source.

Les mis en cause des deux affaires ont été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, pour élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.