Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

L’Agence de la sécurité routière s’apprête à la reprise


Rédigé par S.J le Mercredi 10 Juin 2020

Depuis près de trois mois, les centres d'immatriculation des véhicules, les centres de contrôle technique et les établissements d'enseignement de la conduite, étaient à l’arrêt, du fait qu’ils peuvent constituer un danger pour la santé des citoyens. L'Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a présenté mercredi, un plan d'action pour la reprise de l'activité de ses services.



L’Agence de la sécurité routière s’apprête à la reprise
Ce plan qui fournit une série d'orientations de base visant à garantir la sécurité et la santé des citoyens et des usagers, a pour objectifs d'assurer la continuité et la viabilité des services offerts en matière de sécurité routière.

Selon le ministre de l'Équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, Abdelkader Amara, son département s'est penché sur les préparatifs pour la période post-confinement à travers la mise en œuvre des mesures préventives liées au respect de la distanciation sociale, l'utilisation de stérilisateurs et de désinfectants, ainsi qu'une application numérique permettant de gérer les rendez-vous à distance. Dans ce sens, il a indiqué que les Centres de contrôle technique et les centres d'immatriculation des véhicules reprendront leur activité respectivement le 12 juin et le 15 juin, dans le respect total des mesures sanitaires, ajoutant que près de 850.000 véhicules sont en attente de contrôle technique et plus de 250.000 citoyens attendent de recevoir leurs cartes grises et leurs permis de conduire.

Un portail électronique pour les RDV

Le directeur de la NARSA Benacer Boulaajoul a de son côté relevé que le plan comporte des aspects organisationnels et préventifs ainsi qu'un ensemble de mesures dédiées aux partenaires, soulignant que pour faire aboutir cette action, un programme de communication intégré a été élaboré pour assurer l'adhésion des citoyens au plan.

Notant que le plan d'accompagnement tient compte de la spécificité de chaque centre en fonction de sa taille, du nombre d'usagers et de son emplacement, M. Boulaajoul a estimé que la contribution du citoyen dans cette action demeure fondamentale. A cet égard, un nouveau portail électronique baptisé «Narsa Services» a été mis en place afin de permettre à chaque usager de prendre rendez-vous avant de se rendre dans un centre d'immatriculation des véhicules ou un centre de contrôle technique.

(Avec MAP)

  


Dans la même rubrique :
< >