L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Kaspersky : Les applications de messagerie, foyer de la cybercriminalité


Rédigé par Achraf EL OUAD le Jeudi 5 Août 2021

WhatsApp est en tête de classement des applications de messagerie ayant connu le plus grand nombre de tentatives d’ordre cybercriminel selon une étude réalisée, au cours de la période s’étalant de décembre 2020 à mai 2021, à partir de données anonymes fournies volontairement par les utilisateurs de Kaspersky Internet Security pour Android.



Kaspersky Internet Security a mené une étude sur les applications de messagerie les plus utilisées à des fins criminelles en se basant sur des données fournies anonymement et volontairement par ses utilisateurs, et ce, sur la période allant de décembre 2020 à mai 2021.

Les résultats de cette étude ont révélé que WhatsApp, sans surprise puisqu’il qu’il s’agit de l’application de messagerie la plus populaire au monde, était l’application préférée des hackers pour y faire circuler des liens frauduleux (89,6% du total), devant Telegram (5,6%), Viber occupe la troisième position (4,7%), tandis que Hangouts arrive en queue de classement (moins de 1%). En termes de répartition géographique, la Russie, toute seule, est exposée à 46% de ces tentatives de phishing, arrive le Brésil en deuxième place avec 15% puis l’Inde enregistrant 7%.

La France, quant à elle, n’a subi, durant la même période, que 0,55% de ces tentatives, qui sont estimées à 480 quotidiennement dans le monde. Tatyana Shcherbakova, Senior Web Content Analyst chez Kaspersky, a souligné que « les statistiques indiquent que l’utilisation du phishing dans les applications de messagerie instantanée demeure l’une des techniques favorites des cybercriminels. Cela s’explique notamment par l’immense popularité de ces applications auprès du grand public. La vigilance et l’utilisation de technologies anti-phishing constituent une approche efficace pour lutter contre le phishing dans les applications de messagerie ». Selon cette étude, les applications de messagerie l’emportent sur les réseaux sociaux en matière de popularité auprès des internautes.

En fait, le nombre d’utilisateurs actifs de ces applications de messagerie dépasse de 20% mensuellement celui des internautes préférant les réseaux sociaux. Les résultats montrent également qu’en 2020, 2,7 milliards de personnes utilisaient des applications de messagerie, chiffre qui devrait atteindre 3,1 milliards à l’horizon 2023, soit près de 40% de la population mondiale.

Afin de mettre fin à ce phénomène et de l’éradiquer de la Toile, Kaspersky Internet Security pour Android a innové une nouvelle fonctionnalité, Safe Messaging, qui empêche les utilisateurs d’ouvrir les liens malveillants reçus dans les applications de messagerie (WhatsApp, Viber, Telegram, Hangouts) et par SMS, et ce à travers une analyse qui s’effectue de manière anonyme de tous les clics effectués sur les liens de phishing dans les applications de messagerie.

Cette fonctionnalité a permis d’enregistrer 91.242 tentatives détectées dans le monde entre décembre 2020 et mai 2021. En vue de diminuer, voire même d’anéantir le risque d’être victime de phishing, il est conseillé de suivre certaines recommandations telles que la vigilance et la prudence particulièrement quand on est connecté sur WhatsApp, la méfiance de tout lien comportant des fautes d’orthographe ou d’autres éléments suspects et l’installation d’une solution de sécurité digne de confiance.
 
Achraf EL OUAD



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News