L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Intelligence Artificielle : Utilisation de Google assistant sans prononcer « Okay Google »


Rédigé par La rédaction le Dimanche 3 Avril 2022

Après des années de développement, dorénavant, il sera possible d’interagir avec Google assistant sans forcément dire « Okay Google ». Détails.



Intelligence Artificielle : Utilisation de Google assistant sans prononcer « Okay Google »
Après un changement important annoncé par le géant américain l’an dernier pour son assistant vocal, il n’est plus nécessaire de prononcer « Okay Google » ou « Hey Google » pour certaines tâches, afin que l’assistant réponde aux demandes et ouvre ses microphones pour enregistrer la requête.

Cette fonctionnalité permet de fluidifier les échanges et de simplifier également les interactions entre un utilisateur et son smartphone. Cette nouveauté n’était disponible que pour les utilisateurs en anglais, japonais ou allemands, avec l’impossibilité d’en profiter pour un compte Google avec l’assistant défini en français. Selon le site Android Police, Google a en effet mis à jour ses forums le premier avril pour pouvoir indiquer que davantage de langues sont maintenant prises en compte pour utiliser cette fonctionnalité.

Outre le français (au Canada et en France), Google a également ajouté l’espagnol et l’italien. Cette fonctionnalité ne signifie en aucun cas que Google Assistant n’aura plus jamais besoin de la prononciation « Okay Google » ou « Hey Google », au contraire, ces mots-clés seront toujours nécessaires pour réveiller l’assistant, lui faire comprendre que la demande est bien adressée à lui et qu’il peut donc traiter la requête. Cependant, dans certains cas, ce mot-clé peut sembler redondant.

Sur ses pages d’assistance, le développeur américain donne quelques exemples de cas pour lesquels le mot clé ne sera plus nécessaire. A titre d’exemple, pour la répétition d’une alarme, il faut absolument prononcer “Répéter” ou pour refuser un appel par simple commande vocale, il faut dire « Refuser ».

L’autre limite est en revanche toujours présente, puisque cette fonctionnalité dite « d’expressions rapides » n’est proposée sur le smart assistant que pour les Google Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Impossible dès lors de l’utiliser sur une enceinte connectée comme un Google Nest Audio ou un smartphone d’un autre constructeur. Par ailleurs, cette fonction est désactivée par défaut. Il faudra donc que les utilisateurs ouvrent les paramètres de leur assistant vocal, se rendent dans l’option dédiée aux expressions rapides et choisissent le type d’interactions pour lequel il n’est plus nécessaire de passer par un mot clé.

Cette nouvelle fonctionnalité remet sur la table la question de la protection de la vie privée des utilisateurs, vu que l’assistant intelligent est toujours à l’écoute. Google a fait savoir dans plusieurs sorties médiatiques et conférences que la protection de la confidentialité et de la vie privée des utilisateurs a été prise en compte dès la conception de Google assistant et de tous les produits qui embarquent ce dernier. L’entreprise indiquait que lorsque l’appareil est à l’écoute, la parole est traitée uniquement après que les mots « OK Google » sont prononcés.

Si ces termes ne sont pas entendus, la séquence audio est stockée localement sur l’appareil (et non pas envoyée sur des serveurs distants), puis elle est rejetée. Les utilisateurs peuvent accéder aux données collectées via la page My Activity et supprimer les données qu’ils ne souhaitent pas voir conserver. Par ailleurs, un bouton « muet » (Mute) peut être activé.



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News