L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Images animées : Après 35 ans de gloire, le GIF est ringardisé


Rédigé par Rime Taybouta le Dimanche 23 Janvier 2022

L’heure de gloire du célèbre Graphics Interchange Format (GIF) semble maintenant révolue. Désormais jugé mainstream par la jeune génération, la célèbre image animée, ne séduit plus.



Images animées : Après 35 ans de gloire, le GIF est ringardisé


« Désolé, les gifs sont désormais pour les boomeurs », affirme Vice, dans un article consacré à la perte de prestige de ce format d’image inventé en 1987et revenu sur le devant de la scène au début des années 2010. Mais comment le gif, si populaire et omniprésent dans nos différentes messageries, est-il devenu si ringard ? En fait, argue Vice, c’est justement cette popularité qui a causé sa perte.

Pendant des années, le gif était un secret partagé par ce qui était finalement un petit groupe d’utilisateurs. Certains les créaient eux-mêmes. D’autres les consignaient assidûment dans des dossiers, après des heures passées à chiner, notamment sur Tumblr, pour ressortir la perle rare au bon moment afin d’exprimer une humeur précise ou une réaction. Des bases de données de gifs sont également apparues, rendant le travail de recherche plus simple. C’est d’ailleurs en 2013 qu’est née Giphy, la plus célèbre de toutes.

Ces gigantesques bibliothèques – qui ont rendu le « gif de réaction » si commun que des marques ont créé leurs propres images prêtes à être reprises, pour un peu de publicité facile - ont fini par être intégrées à des messageries grand public comme WhatsApp et sur les réseaux sociaux comme Facebook, soucieux d’ajouter de nouvelles fonctionnalités. Vice souligne par ailleurs que de nombreux papas, de nombreuses mamans, ainsi que des grands-parents ont découvert les joies du partage de gifs lors des confinements.

En avril 2020, Giphy avait d’ailleurs annoncé une hausse de 33 % de l’utilisation des gifs par rapport au mois précédent. C’est également cela qui explique que les mêmes gifs ressortent encore et encore. C’est d’ailleurs l’argument qu’avance le journaliste américain Casey Newton, spécialiste des technologies, pour expliquer, en partie, la perte de côté cool du gif : « Je pense que l’une des raisons pour lesquelles les gens pensent que les gifs sont un truc de vieux est que le résultat des recherches sur Twitter fait tout le temps ressortir les six ou sept mêmes et rien d’autre ».

Les gifs sont aussi parfois vus comme une façon un peu paresseuse de répondre, explique à Vice Linda Kaye, professeure de cyber psychologie à l’université Edge Hill (Angleterre). Pour Erika Gajda, productrice de podcasts londonienne citée par Vice, envoyer un gif en réaction à quelque chose ressemble à « une mauvaise tentative de blague, comme si une personne n’était pas assez originale pour trouver quelque chose de drôle toute seule ».

Comme le rappelle Whitney Phillips, « plus il y a de gifs, moins ils sont considérés comme des petits bonbons ou des cadeaux que l’on offre. Désormais, il suffit juste de cliquer sur le bouton de recherche et de taper un mot ».



Rime TAYBOUTA



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News