L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





International

Guerre en Ukraine : 7000 civils tués depuis le début du conflit


Rédigé par L'Opinion Mardi 17 Janvier 2023

L'Organisation des Nations Unies a publié un terrible rapport qui révèle un bilan de quelque 7000 victimes civiles causées par la guerre entre l'Ukraine et la Russie, dont près de 430 enfants.



Depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février dernier, les pertes humaines et civiles ont été très importantes. Selo un rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'Homme (HCDH), près de 6.884 civils morts sur le territoire ukrainien entre le début de la guerre et le 26 décembre dernier. Parmi ces victimes, l'organisation a compté 429 enfants.
Le rapport du HCDH fait aussi état du nombre des blessés, quelque 10.947, dont 547 enfants.
 
Dans ce rapport macabre, l’organisation internationale précise que c’est à l’est de l’Ukraine que les pertes sont les plus importantes. Dans les régions de Donetsk et de Louhansk, ce sont près de 4.052 personnes qui sont décédées au cours des derniers mois. L’ONU explique aussi que les causes de mortalité sont liées à « l'utilisation d'armes explosives à large rayon d'action, notamment des tirs d'artillerie lourde, des lance-roquettes multiples, des missiles et des frappes aériennes ». Malheureusement, ces chiffres déjà élevés ne pourraient montrer qu’une petite partie de la situation réelle. En effet, le HCDH a estimé que la réalité était beaucoup plus néfaste.
 
Des chiffres en deçà de la réalité
 
« Les chiffres réels sont considérablement plus élevés, car la réception d'informations provenant de certains endroits où des hostilités intenses se sont déroulées a été retardée et de nombreux rapports attendent toujours d'être corroborés ». Par ailleurs, le bilan d'une frappe russe sur un immeuble résidentiel de Dnipro en Ukraine, l'un des plus élevés depuis le début de la guerre, risque encore de s'alourdir mardi, après avoir grimpé à 40 morts la veille. La présidence suédoise de l'Union européenne a, elle, dénoncé "un crime de guerre" russe. Un nouvel exemple de "suspicion de violations du droit de la guerre", a réagi de son côté le secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres.
 
Depuis plusieurs mois, la Russie pilonne diverses infrastructures énergétiques et bâtiments civils sur le territoire ukrainien. Dans une interview diffusée ce dimanche, Vladimir Poutine a expliqué à la télévision russe, que la capture de la modeste ville de Soledar était une nouvelle victoire pour Moscou. « Tout se déroule selon les plans du ministère de la Défense et de l'état-major », a-t-il assuré. À noter que les autorités ukrainiennes ont contesté cette version, même si leurs troupes ne semblaient plus s’accrocher qu’à quelques bâtiments situés en périphérie de la ville.
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 16:32 USA-Chine : Les ballons de la discorde







🔴 Top News