Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Gouvernement : Nouvelle répartition des tutelles entre ministres


Rédigé par S. A. le Dimanche 24 Octobre 2021

La création de nouveaux ministères dans le nouveau gouvernement a entraîné une nouvelle répartition des tutelles et prérogatives entre les différents départements. Détails.



En attendant la présentation au Parlement du Projet de Loi de Finance, l’Exécutif a délimité les fonctions et périmètres d’action. Dans un décret récemment publié au Bulletin Officiel (22 octobre), les nouveaux ministères et départements se sont vu clarifier leurs zones d’influences respectives.

Concernant le pôle istiqlalien, le ministère de l’Equipement et de l’Eau conduit par Nizar Baraka assure ainsi la tutelle sur la Direction générale de l’eau, la Direction générale de la météorologie, la Direction des études, du développement et de la recherche routière, la Direction des travaux et de l’exploitation routière, la Direction des ports et du domaine public maritime.

Côté Transport et Logistique, un département dirigé par Mohamed Abdeljalil et qui faisait partie lors de l’ancien gouvernement d’un seul ministère avec l’Equipement, il assurera la tutelle sur l’ensemble des entités publiques relevant du secteur, en incluant l’ONCF et l’Agence Marocaine de Développement de la Logistique (AMDL), en attendant un amendement de leurs textes législatifs. Ce nouveau ministère supervisera également l’aviation civile, qui était rattachée au Tourisme lors du précédent gouvernement.

Les ministères de l’Equipement et du Transport assureront par ailleurs une tutelle commune pendant un période transitoire sur le secrétariat général, l’inspection générale, la Direction générale de la stratégie des ressources et des affaires techniques et administratives, ainsi que sur le Conseil général pour l’équipement, le transport, la logistique et l’eau de l’ancien ministère.

Au niveau de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour reprend en main un département recentré sur ses fonction premières vu que l’investissement, l’économie numérique, les TPE et l’autoentrepreneuriat ont été transférés à d’autres ministères.

Le ministère de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille dirigé par Awatif Hayar sera chargé des questions relatives à la solidarité, la femme, la famille et le développement social. Ce département hérite également de la tutelle sur l’Institut national de l’action sociale, l’Agence de Développement social et l’Entraide nationale.

Des attributions qui s’inscrivent dans la continuité du programme défendu par l’Istiqlal durant la campagne électorale, qui s’est présenté avec des engagements qui portent notamment sur le désenclavement des zones reculées et frontalières, la promotion du Made in Morocco et le soutien à la classe moyenne.

S. A.

  


Dans la même rubrique :
< >