L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Forum Africain de l’Investissement hôtelier : Plus de 300 participants de plus de 30 pays ont répondu présent.


Rédigé par Rime Taybouta le Mercredi 2 Novembre 2022

La baie de Taghazout a connu, mercredi, le lancement du l’édition 2022 du Forum Africain de l’Investissement hôtelier (AHIF) qui vise à mettre en exergue les potentialités touristiques du Royaume, qui aspire à se hisser au rang des destinations touristiques les plus fréquentées au monde.



A quelques kilomètres d’Agadir, et plus précisément à Taghazout, plus de 250 investisseurs, représentants de fonds d’investissement, de développeurs, d’opérateurs hôteliers, de leaders d’opinion et de principaux acteurs de la communauté d’investissement touristique, se sont réunis pour l’édition 2022 du African Hospitality Investment Forum, première édition en présentiel après la pandémie, initiée et co-organisée par la Société Marocaine de l’ingénierie touristique (SMIT) et Bench Event. Un événement permettra de braquer les projecteurs sur les atouts touristiques du Royaume, de sorte à encourager l’investissement dans le secteur.

« Il n’y a jamais eu de meilleur contexte pour investir dans le tourisme au Maroc, du fait de l’impulsion donnée sous les Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux différentes parties prenantes pour dynamiser les investissements privés, ainsi que le lancement de la nouvelle charte de l’investissement », a indiqué Fatim-Zahra Ammor, Ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Solidaire, dans son allocution inaugurale de cet événement.
 
Ce cadre porteur renforcera la dynamique des programmes publics et leur impact sur l'attractivité de notre pays pour les investisseurs privés, a ajouté la ministre, soulignant le rôle stratégique que devra jouer l’investissement touristique public et privé pour le développement du secteur et pour l’atteinte de la vision de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.
 
Une vision ambitieuse à la hauteur des potentialités touristiques et de l’attractivité de la destination Maroc. A cet effet, Ammor a précisé que la feuille de route concertée du secteur placera l’investissement au cœur du développement, aux côtés du renforcement de l’aérien et de la structuration de l’offre.
 
Le développement des infrastructures jouera un rôle important dans le développement des logistiques. Dans ce sens, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil a indiqué qu’il est nécessaire d’améliorer la connectivité inter-villes ce qui pourrait améliorer les indicateurs touristiques de plusieurs zones. «Le Maroc œuvre de façon permanente à moderniser et à développer son réseau ferroviaire et son offre de transport aérien», a-t-il ajouté. Les avancées demeurent clairement perceptibles aussi bien par les clients voyageurs que par les opérateurs économiques, en termes de performance, de qualité de service, de compétitivité et d’attractivité.
 
Par ailleurs, Karim Achengli, prsident de la région Souss-Massa, qui prenait également part à la conférence, a noté que le chantier de la régionalisation avancée, joue un rôle fondamental dans le développement du tourisme, et ce, du fait qu’il permet d’assurer un certain équilibre d’attractivité entre les régions. Cela dit, pour que la destination Maroc monte en gamme, il faut revoir le produit touristique et le diversifier de façon à ce qu’il réponde aux besoins d’une large cible. Il s’agit donc d’améliorer l’offre en incluant plus d’animation, d’activités «car on ne peut pas vendre que le soleil».

Chaque région a ses spécificités, ses atouts, il faut donc miser sur ceux-ci, a affirmé Achengli, en ajoutant que «l’avenir c’est le tourisme. Il faut donc créer réfléchir à créer de la valeur ajoutée». 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2022 - 17:48 OCP : Nouvelle stratégie à 130 milliards de dirhams







🔴 Top News











 
Other