L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Festival International d’Art Vidéo :Quant la création numérique investit le monde de l’art


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Mercredi 16 Novembre 2022

La 28ème édition du Festival International d’Art Vidéo (FIAV) a donné libre cours, durant la période du 8 au 12 novembre 2022 à Casablanca, à l’expression du potentiel du numérique dans la promotion de la création artistique. Une manifestation qui s’est déclinée sous le thème: «E-migration des arts dans le métavers».



Festival International d’Art Vidéo :Quant la création numérique investit le monde de l’art
Le FIAV s’est démarqué par son indéniable créativité, dans sa nouvelle édition qui a été accueillie par la ville de Casablanca, à la grande joie des amateurs d’art et de création numérique. Le Festival International d’Art Vidéo n’a pas lésiné sur les moyens pour bien mettre en valeur l’ingénieux concept du métavers dans l’univers de l’art. Cette manifestation culturelle a vu la participation de spécialistes internationaux du domaine, donnant lieu à des débats et des rencontres fructueuses, animées par les organisateurs dans le cadre d’ateliers et de conférences.

Cette manifestation a été organisée avec le précieux concours de la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M’sik, pour promouvoir les talents artistiques à travers des formes innovantes d’illustration et créer des types de fusion et d’interaction mariant technologie et art.

A cette occasion, Chorouq Machtache, Epson Business Account Manager, a affirmé : «Nous sommes très heureux d’apporter notre soutien au FIAV en fournissant des projecteurs qui offrent netteté, puissance et luminosité exceptionnelles, ce qui contribue à la magnificence des créations numériques, leur conférant ainsi une touche esthétique inédite». Le festival a vibré au rythme d’un spectacle d’ouverture baptisé «DÖKK ».

Le récit de cette performance italienne s’est développé à travers la création de dix pièces qui constituent un parcours circulaire, dont la fin coïncide avec un nouveau commencement. La scène s’est enflammée au fil d’une prestation impressionnante qui décline un univers dans lequel la réalité est reconstruite comme le résultat de ses propres actions, et où chaque geste a une finalité particulière. L’attention du public n’a pas été retenue seulement par les rencontres, mais celui-ci a eu le loisir de se réjouir d’un programme riche de ‘’Live Media Performance’’.

Le collectif marocain Col’jam et la compagnie espagnole konic tr ont d’ailleurs présenté le spectacle 6D, à travers lequel les danseurs ont mis à contribution les possibilités du numérique dans un univers envahi de vibrations, de lumières, de pixels et de sons.

En effet, le show Paradise Now a été composé de morceaux sonores aux déclinaisons changeantes, des pièces cinématiques ou parfois post pop-rock hybrides, à l’aide de traitements électroniques, claviers, guitare, basse, voix et bols chantants.

Depuis sa création en 1993, le FIAV s’est positionné comme un événement pluridisciplinaire dans le domaine des arts vidéo et numériques. Il a rassemblé des années durant un bon panel de passionnés de l’art vidéo et de fanatiques du renouveau, avec l’intention de faire des émules parmi les gens qui ont tendance à se mortifier dans la monotonie de tous les jours pour libérer leur créativité en s’inspirant de ce métissage de l’art et des nouvelles technologies.



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News