L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

Facebook: Le marché des applications, nouvel enjeu pour concurrencer Google et Apple


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Mercredi 5 Juillet 2023

Facebook décide de se lancer un nouveau challenge pour concurrencer Google et Apple sur le marché des applications, en rendant possible leur téléchargement directement depuis l’application.



C’est grâce au Digital Markets Act (DMA), que Meta, la maison mère de Facebook,  Instagram et WhatsApp, enjambe le pas et se montre déterminée à se lancer dans ce projet.

Selon le site d’actualité technologique américain The Verge, la firme de Mark Zuckerberg prévoit en effet de permettre à ses utilisateurs de télécharger directement des applications via des publicités diffusées sur Facebook, au lieu d'une redirection vers le magasin d'applications officiel.

Pour Meta, société mère du réseau social, « les développeurs méritent d'avoir plus de solutions pour mettre facilement leurs applications à la disposition des personnes qui les souhaitent ».  

Ainsi, d’après les sources du média américain, des projets pilotes pourraient être lancés avant la fin de l’année sur le système d’exploitation Android. Tom Channick, un porte-parole de Meta, a confirmé que la firme de Cupertino planchait bien sur la question en déclarant dans ce sens : «Nous avons toujours été intéressés à aider les développeurs à distribuer leurs applications, et de nouvelles options ajouteraient plus de concurrence dans cet espace».

Dans le cadre de la future réglementation européenne sur les marchés numériques, le réseau social pourrait être tenté d'ouvrir cette fonctionnalité aux annonceurs et aux développeurs, et la déployer après pour le reste des utilisateurs dans le monde.

Parmi les nouvelles obligations imposées par le DMA, l'une d'entre elles obligera Apple et Google à autoriser des magasins d'applications alternatifs sur leurs plateformes mobiles respectives.

Le DMA veut d’ailleurs permettre aux utilisateurs d'accéder à un marché plus concurrentiel. Dans ce sillage, Meta affirme qu'elle ne prendra pas de commission sur les revenus des développeurs et qu'elle leur permettra d'utiliser le système de facturation de leur choix, contrairement à ce que Google et Apple ont longtemps exigé sur leurs plateformes. Les utilisateurs peuvent donc s'attendre à une guerre des prix, qui profitera mécaniquement à l'utilisateur final.

Il a été rapporté que ce nouveau système sera testé sur Android dans le courant de l'année, et il est probable que les plans actuels de Facebook évolueront au fur et à mesure de l'expérience.

En matière de sécurité, les boutiques officielles offrent une protection relative contre les applications malveillantes, lesquelles peuvent rapidement se multiplier lorsqu'elles passent par d'autres canaux. Le réseau social devra fournir un système de vérification solide à ses milliards d'utilisateurs, au risque de les mettre en danger, et en particulier les moins avertis.