Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Etats-Unis : Biden


le Jeudi 21 Janvier 2021

Joe Biden a officiellement été investi président des USA et tient à laisser son empreinte, à commencer par balayer la politique migratoire de son prédécesseur.



Etats-Unis : Biden
Joe Biden a déjà son équipe pour constituer son cabinet. Une équipe qui se veut autant compétente que diversifiée. Des profils d’hommes et de femmes fidèles, expérimentés, divers et qui ont pour certains déjà assumé des responsabilités sous l’administration Obama. Le nouveau locataire de la Maison-Blanche a également fait le pari d’une équipe ressemblant à l’Amérique. Mais aussi réunifiant les Américains. Et pour mener à terme sa politique et tenir ses engagements et promesses électoraux, Joe Biden a désormais les coudées franches.

Avec le transfert de la majorité au Sénat au Parti démocrate, les démocrates contrôlent tous les leviers du pouvoir à Washington, ce qui donne à Biden une occasion en or de mettre en œuvre tous ses projets, en particulier le plan de sauvetage de 1,9 billion de dollars pour aider les familles et les entreprises américaines touchées par la pandémie de Corona. Les démocrates ont officiellement pris le contrôle du Sénat américain où la nouvelle viceprésidente Kamala Harris a reçu les prestations de serment de trois nouveaux parlementaires de son parti qui permettent au parti de la nouvelle présidence de prendre le contrôle de la chambre haute.

Un signal fort pour les immigré
A peine investi à la présidence américaine, Joe Biden a commencé par signer le jour même de son investiture une dizaine de décrets effaçant des mesures de son prédécesseur Donald Trump en matière d’immigration politique très stricte.

Marquant un net contraste avec Donald Trump, le nouveau locataire démocrate de la Maison blanche a transmis au Congrès un projet de loi prévoyant d’établir une procédure claire de citoyenneté pour des millions d’immigrés se trouvant illégalement aux Etats-Unis.

Les décrets présidentiels, que Joe Biden a signés lors d’une cérémonie à la Maison blanche, prévoient la levée immédiate de l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis visant les ressortissants de 13 pays majoritairement musulmans et africains, et l’arrêt de la construction du mur à la frontière avec le Mexique.

Joe Biden a aussi instauré un moratoire ordonnant au département de la Sécurité intérieure et à l’Attorney General de préserver le programme des « Dreamers » qui protège d’expulsion des centaines de milliers de jeunes migrants arrivés illégalement avec leurs parents aux Etats-Unis alors qu’ils étaient mineurs.

Biden a aussi publié un moratoire, d’une durée de 100 jours, sur certaines déportations, tout en annulant un décret de Donald Trump ordonnant un renforcement de la répression aux frontières. Par ailleurs le DHS a fait savoir qu’il allait mettre fin à un programme controversé de l’administration Trump contraignant plus de 65.000 demandeurs d’asile à retourner au Mexique dans l’attente de leur audition par un tribunal américain.