L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Espagne : Les victimes oubliées du Polisario demandent justice


Rédigé par L'Opinion Vendredi 2 Février 2024

L'Association Canarienne des Victimes du Terrorisme (ACAVITE) tire la sonnette d'alarme en Espagne, accusant les autorités publiques de négliger les victimes des actes terroristes perpétrés par le mouvement séparatiste « Polisario ». Une situation dénoncée comme une injustice flagrante.



L'ACAVITE, porte-parole des victimes du terrorisme au Polisario en Espagne, exprime son désarroi face à ce qu'elle qualifie de « mépris » et d' « abandon » de la part des autorités publiques espagnoles, rapporte les médias ibériques. L'association pointe du doigt le faible soutien financier accordé à ses actions, contrastant avec le financement généreux des activités du Polisario.
 
L'ACAVITE dénonce un traitement inéquitable et un manque de respect envers les victimes du terrorisme perpétré par le Polisario. L'association souligne un apparent "deux-poids, deux-mesures" de la part des autorités, créant une atmosphère d'indignation parmi les victimes et leurs familles.
 
L'ONG appelle le gouvernement autonome à prendre des mesures immédiates en accordant un budget substantiel pour la réparation des victimes des actes terroristes du Polisario des années 1970 et 1980. L'ACAVITE met en lumière le besoin pressant de reconnaissance et de réparation pour ces victimes longtemps négligées.
 
Silence politique : Les victimes demandent des réponses
 
L'association déplore le « silence » des partis régionaux et nationaux face à cette question cruciale. Elle souligne le manque de réponses satisfaisantes pour les quelque 300 victimes du terrorisme, principalement attribuées au Polisario. D'autres groupes armés, tels que l'ETA et le MPAIAC, ont également laissé des cicatrices indélébiles sur l'archipel.
 
Malgré une loi rendant hommage aux victimes du terrorisme, les actes perpétrés par le Polisario en Espagne semblent bénéficier d'une indulgence déplacée de la part de la classe politique et des médias. L'ACAVITE rappelle que ces victimes, bien que reconnues en 2015, continuent d'être reléguées dans l'ombre de l'oubli.
 
L'Association Canarienne des Victimes du Terrorisme reste, selon les propos de son président, déterminée dans sa quête de justice et de reconnaissance pour les victimes du Polisario. Alors que l'organisation déplore l'inaction des autorités, elle appelle à une prise de conscience collective et à l'action pour remédier à cette injustice persistante.








🔴 Top News