Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Enseignement à distance ou en présentiel : La tutelle n’a pas encore tranché !


Rédigé par H.L le Dimanche 9 Août 2020

Suite aux informations relayées par plusieurs médias, annonçant la rentrée scolaire pour le 7 septembre, le ministère de l'Éducation nationale a affirmé que la question n’est pas encore tranchée. Une déclaration qui accentue davantage la confusion des Marocains !



Enseignement à distance ou en présentiel : La tutelle n’a pas encore tranché !
«À la suite de données erronées rapportées par certains médias et sur les réseaux sociaux concernant la mesure d'entrée à l'école 2021-2020, et pour éclairer l'opinion publique éducative et nationale», annonce le ministère dans un communiqué.

Dans ce sens, le département de Saaïd Amzazi, précise que la fin de chaque année académique a toujours été marquée par la publication d’une décision qui organise la prochaine année académique. Celle-ci comprend les processus de préparation de la rentrée scolaire, les étapes et les activités programmées de base, ainsi que la date de début des cours, fixée pour cette année le 7 septembre 2020. «Cela permet aux acteurs de l'éducation, aux familles, aux écolières et aux élèves de pouvoir s'informer sur ces différentes étapes et s'y préparer», affirme le ministère.

Ceci dit, et contrairement aux informations qui ont été diffusées, «la décision ministérielle du 6 août de cette année n'a pas été tranchée de manière catégorique quant au modèle éducatif qui sera adopté lors de la prochaine rentrée scolaire», déclare-t-on dans le communiqué. Les étudiants peuvent donc être soumis à un enseignement scolaire en présentiel, à distance ou les deux en même temps. Tout dépendra de la décision finale.

Dans ce sillage, le ministère n’a pas manqué de souligner que les exigences concernant la rentrée scolaire ou pendant l'année scolaire, peuvent être modifiées ou adaptées en fonction de la situation épidémiologique. 

Encore une fois, le gouvernement El Othmani, échoue au test de la communication, dilapidant davantage le capital confiance des Marocains. 

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 09:16 ONU/Guerguerat : un nouveau coup dur pour le Polisario