Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

“Des pays africains sont prêts à passer leurs commandes des tests salivaires”


Rédigé par Safaa KSAANI le Jeudi 17 Juin 2021

La nécessité est mère de l’invention. GIGALAB, l’un des leaders de la distribution des équipements destinés à la Biologie médicale au Maroc, a lancé une unité industrielle permettant la fabrication de tests Covid-19 salivaires,100% marocains.



- Vous avez lancé, début juin, une unité industrielle qui a démarré la production des trois tests Covid-19, PCR, salivaire antigénique et sérologique, en vue de faciliter le dépistage massif du Coronavirus. Pourquoi vous êtes-vous focalisé sur les tests salivaires ?
- D’abord, il convient de souligner que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît trois tests. Le test RT PCR, qui est une technique de grande sensibilité pour détecter minutieusement le virus. Il y a ensuite les tests rapides antigéniques. Ces derniers s’effectuent au Maroc mais le prélèvement y est nasal, ce qui fait de ce test un acte médical puisqu’il est effectué par un professionnel de la Santé publique. Le troisième test est sérologique. Pour pouvoir faire tourner les rouages de l’économie de notre pays et en rouvrir les frontières, nous devons avoir un test facile et rapide d’utilisation. Nous avons donc pensé au test antigénique salivaire. Ce n’est plus un acte médical. Ainsi, toute personne peut le faire elle-même sans avoir besoin de formation professionnelle. Pour produire les trois tests, nous avons eu l’autorisation du ministère de la Santé, sous le N° : 2021/542/DMP/RL/18.

- Où est-ce qu’on pourra trouver ce test salivaire rapide ?
- Normalement, les trois tests précités, connus par Dispositifs Médicaux de Diagnostics In-Vitro (DMDIV), sont vendus soit dans des laboratoires médicaux, soit dans des hôpitaux. Pour le moment, n’importe qui peut le faire soit chez un médecin, soit dans un centre de santé ou dans un laboratoire. Nous attendons l’agrément pour mettre en vente le test salivaire dans les pharmacies. Le prix du test salivaire rapide, dont le système de management de qualité est conforme aux normes internationales, pourrait varier entre 80 et 100 DH.

- Qu’est-ce qui distingue votre unité industrielle de celles développées dans des pays comme la Corée, le Japon et l’Allemagne, qui ont rendu le test salivaire rapide disponible dans les pharmacies, pour faciliter le dépistage massif ?
- Notre entreprise a opéré début 2021 un transfert de technologie auprès de la société coréenne PCL, Inc., leader mondial dans la production de tests. Ce transfert de technologie et l’agrément du ministère de la Santé, à travers la Direction des Médicaments et de Pharmacie (DMP), permettent aujourd’hui à GIGALAB de produire dans son unité industrielle qui vient d’être créée à cet effet, située à Had Soualem, les trois tests Covid-19. Ce sont donc des produits 100% marocains.

- Ces autotests Covid-19 seront sur le marché au moment où la campagne de vaccination contre le Covid s’accélère. Aurait-on encore besoin des tests Covid-19 ?
- Cela n’a pas de lien avec la campagne de vaccination, qui est salutaire. Comme vous le savez, une personne vaccinée peut être porteuse du virus du Coronavirus. Ces autotests seront toujours utiles dans la mesure où ils permettent de diminuer le nombre des personnes contaminées dans les lieux publics, accélérer les campagnes de dépistage massives du Coronavirus, et sont plus accessibles aux personnes vivant dans les régions éloignées. Par ailleurs, notre unité industrielle a démarré la production avec les trois tests : PCR, salivaire antigénique et sérologique. D’autres tests seront développés en lien avec d’autres maladies infectieuses. Le test salivaire connaît un succès national, auprès des clients et des professionnels. Certains pays africains, dont le Cameroun, sont prêts à passer leurs commandes, ce qui augmente les chances d’exportation de ce “réactif”, avant le mois d’octobre.
 
Propos recueillis par Safaa KSAANI

Repères

Une capacité de production qui évite toute éventuelle rupture de stock des auto-tests
 
L’unité industrielle lancée par GIGALAB qui s’étend sur une superficie de plus de 2.000 m², permettra la fabrication d’un test PCR et deux tests rapides avec une capacité de production de 2.000.000 unités/mois pour chaque test. “Une quantité modulable en fonction du partenariat avec le ministère de la Santé et la demande d’exportation”, nous explique le PDG de GIGALAB, Karim Zaher. Le test salivaire rapide a une durée de validité sous emballage allant jusqu’à deux ans et doit être conservé dans une température ambiante entre 2°C à 30°C. Ces tests, simples d’utilisation et à faible coût, répondent d’abord aux besoins du marché marocain a précisé notre interlocuteur. Dès le mois d’octobre prochain, GIGALAB envisage d’exporter ses tests vers le marché Africain-subsaharien et le marché Européen.
Consommer local : L’appel de l’Istiqlal
Depuis le déclenchement de la pandémie et de la crise économique qui s’en est suivie, le parti de l’Istiqlal n’a cessé de réitérer son appel pour consommer des produits locaux, pour contribuer à la préservation de l’environnement et à l’économie nationale en ces temps de crise. Le parti de la Balance croît fort qu’aujourd’hui le Maroc a besoin de nous tous pour soutenir l’économie nationale, ravagée par le coronavirus. Les industries qui étaient des moteurs de l’économie marocaine, notamment, le textile, le tourisme ou encore l’automobile, souffrent aujourd’hui à la baisse de la demande internationale. Dans un contexte où tous les pays ont fermé les frontières, les citoyens doivent soutenir le produit local, pour préserver les emplois et les entreprises toujours en marche. Ainsi, le parti de l’Istiqlal affirme que main dans la main, nous pouvons dépasser la présente crise sanitaire. 

Rapport

Un immunologiste dévoué

Depuis maintenant plus de 10 ans, Karim Zaher figure parmi ceux et celles qui contribuent à cette connaissance scientifique salvatrice : l’immunologie. Pur produit de l’enseignement marocain, il a étudié la biologie et s’est spécialisé en immunologie. Son ultime but est de faire profiter son pays de ses connaissances.
Après une expérience dans certains laboratoires médicaux, il a lancé sa propre société : GIGALAB, en 2007. C’est une société de distribution d’équipements et de réactifs destinés à la Biologie médicale.
“A travers cette entreprise, je voulais importer de nouvelles solutions et techniques scientifiques de l’étranger au profit des laboratoires marocains. Nous avons pu en ramener quelques-unes, dont les tests d’auto-immunité, le dépistage du cancer, entre autres”, nous raconte-t-il. Pour avoir représenté des sociétés étrangères au Royaume, Karim Zaher a gagné en expérience et est devenu plus ambitieux, en lançant, début juin courant, une unité industrielle, qui pourra bientôt, à son tour, exporter des tests Covid-19, 100% marocains. “C’est un rêve concrétisé depuis une dizaine d’années, grâce à la persévérance et au sérieux. Cette unité de fabrication de tests Covid-19 “Made in Morocco” permettrait au Royaume de se positionner en tant que premier et seul pays africain fabricant de tests Covid-19.
S.K.