Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Crise libyenne : Le Conseil de sécurité loue de l’ONU les efforts du Maroc


Rédigé par A.M le Mercredi 16 Septembre 2020

Plusieurs membres du Conseil de sécurité de l’ONU se sont félicités, de l’effort du Maroc de médiation dans la crise libyenne qui s’est incarné par la tenue des pourparlers de Bouznika et de ses résultats, estimant qu’il s’agit d’un “pas positif” vers un règlement pacifique du conflit.



Les efforts du Maroc en matière de médiation dans la crise libyenne font l'unanimité de la communauté internationale, après les applaudissements du secrétaire général des Nations unies, c'est au tour du conseil de sécurité dont les membres ont unanimement salué l'initiative du Maroc d'abriter les négociations entre les parties antagonistes libyennes afin de trouver une solution politique concertée au conflit qui dure depuis 2015. 

Lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU à l’issue de l’adoption par le Conseil de la résolution 2542 qui prévoit notamment la nomination “sans retard” d’un nouvel envoyé spécial de l’ONU en Libye, les cinq pays européens membres actuels et entrants du Conseil de sécurité, à savoir la Belgique, l’Estonie, la France, l’Allemagne et l’Irlande, ont déclaré conjointement que « les résultats des pourparlers de médiation qui se sont tenus en Suisse et au Maroc sont des pas positifs vers la reprise rapide du processus politique libyen ».

D’autres pays membres du Conseil de sécurité se sont félicités de la tenue du dialogue libyen de Bouznika et des accords qui y ont été conclus dont l’Afrique du Sud qui a salué à son tour la tenue au Maroc du dialogue inter-libyen. “Nous nous félicitons du récent dialogue inter-libyen accueilli par le Royaume du Maroc à Bouznika et les pourparlers à Montreux en Suisse, qui pourraient rapprocher les différentes parties d’un processus mené et dirigé par les Libyens et qui va aboutir, nous l’espérons, à une paix durable en Libye”, a déclaré l’ambassadeur sud-africain à l’ONU dans son explication de vote sur la résolution 2542.

Rappelons que les pourparlers de Bouznika ont réuni les délégations du Haut Conseil d’État et le Parlement de Tobrouk avec l’objectif de maintenir le cessez-le-feu et mettre fin à la guerre civile. L’ONU avait salué le “rôle constructif” du Maroc qui a contribué depuis le début de la crise libyenne aux efforts visant à parvenir à une résolution pacifique du conflit.
 

  


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Septembre 2020 - 19:30 Le Gouvernement veut réorganiser Casa-Finance City