Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : alertes sur des séquelles cardiaques


Rédigé par Safaa KSAANI le Lundi 17 Août 2020

Les premiers effets secondaires sont là ! Des anomalies cardiaques sont observées chez des patients guéris du nouveau coronavirus et chez les personnes asymptomatiques.



Fatigue durable, troubles respiratoires, douleurs articulaires ou musculaires, diarrhées…, les médecins commencent à recevoir des patients guéris du coronavirus et des personnes asymptomatiques qui manifestent une persistance ou une récidive de symptômes de cette infection. Le Docteur Khadija Moussayer redoute l’apparition de nouveaux types de maladies.

Une récente étude allemande publiée dans la revue «Jama Cardiology», parue fin juillet dernier, a révélé des informations inquiétantes. Les médecins de l’hôpital universitaire de Francfort ont réalisé une Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) à un groupe de 100 patients, récemment guéris de la Covid-19. 78 % d’entre eux ont présenté des résultats anormaux et ont manifesté des complications cardiaques, fait savoir le Dr Khadija Moussayer dans un communiqué rendu public hier soir.

Certes, il est difficile de prévoir l’état de santé des patients atteints par la Covid-19, puisqu’il s’agit d’un virus nouveau. Mais des leçons sont à tirer d’autres épidémies, appartenant à la même famille du nouveau Coronavirus SARS-CoV-2, en l'occurrence, le Syndrome Respiratoire Aigu Sévère (SRAS) paru en 2003, et le Syndrome Respiratoire du Moyen-Orient (MERS) de 2012.

«On sait que des patients atteints de ces deux virus ont eu des problèmes pulmonaires 15 ans après l’infection, ainsi que des troubles musculo-squelettiques. On a relevé des phénomènes de fatigue chronique pendant les quatre ans qui ont suivi l’hospitalisation, ainsi que des troubles psychiques durables dont la dépression et l’anxiété. On risque de rencontrer les mêmes phénomènes avec la Covid-19», craint la spécialiste en médecine interne et en Gériatrie. ​

 
Si ces observations suggèrent que la majorité des personnes, ayant contracté la Covid-19, conservent des séquelles cardiaques de leur infection, des investigations restent à être approfondir. Affaire à suivre.


  


Dans la même rubrique :
< >