Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid-19 : ​Décès de l'ancien ministre et dirigeant istiqlalien Mohamed Louafa


Rédigé par Mustapha Bourekkadi le Dimanche 27 Décembre 2020

L'ancien ministre et dirigeant istiqlalien Mohamed Louafa est décédé, dimanche à Rabat à l'âge de 72 ans.



L’une des figures emblématiques du Parti Istiqlal, Mohamed Louafa, a rendu l’âme à son créateur Dimanche 27 décembre. Ce grand nationaliste a été, pendant plusieurs décennies un personnage incontournable de la scène politique nationale. Il aura marqué son époque par sa présence dynamique et constante sur la scène politique, en plus d’un style qui lui est propre à de nombreuses étapes de l’histoire du Maroc moderne. 

Né en 1948 à Ouazguita dans le Haouz de Marrakech, professeur d’économie à l’université Mohammed V, Mohamed Louafa a fait sa brillante carrière politique au sein du parti nationaliste depuis la deuxième moitié des années soixante. 

Grand militant de la famille istiqlalienne, il a occupé plusieurs positions partisanes et a entre autres été secrétaire général de l’Union Générale des étudiants du Maroc (UGEM) et de la Jeunesse Istiqlalienne, et membre du Conseil National, du Comité Central et du Comité Exécutif  (à plusieurs reprises) du Parti de la balance. Il a également présidé le conseil d’administration du Groupe Arrissala durant les années 90.  

Viscéralement attaché à Marrakech, et jouissant d’une grande popularité auprès des habitants de la ville ocre, il a présidé son conseil municipal entre 1983 et 1992. 

Sur le plan national, il a rempli des fonctions politiques d’envergure. Élu à plusieurs reprises à la chambre des représentants et celle des conseillers, ses différents mandats ont été marqués par ses interventions aussi courageuses que sensée durant les plénières des deux chambres.  Il fut également ambassadeur du Royaume en Iran, en Inde et au Brésil. Louafa a en outre servi son pays en tant que ministre au gouvernement Benkirane, successivement au portefeuille de l’éducation nationale, et à celui des affaires générales et de la gouvernance. 

Connu pour ses positions de principe, Mohamed Louafa avait la réputation d’être intraitable sur les questions de l’intégrité territoriale, de l’indépendance du pays et des causes des masses populaires. 

En dépit d’une retraite anticipée des instances du parti, Mohamed Louafa est resté fidèle à ses principes et n’a jamais réellement quitté la famille istiqlalienne. Il était et restera l’un des personnages qui auront laissé une empreinte indélébile sur la vie politique nationale.
En cette triste occasion, le Groupe Arrissala, les différentes instances du PI tiennent à présenter leurs sincères condoléances à la famille du défunt et à l’ensemble des istiqlaliens. Nous sommes à Dieu, et à lui nous retournons.