L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Comment Al-Haouz se prépare à son premier Ramadan après le séisme


Rédigé par l'Opinion Samedi 10 Février 2024

​Une batterie de mesures proactives ont été prises à l'effet d'assurer le suivi de l'état d'approvisionnement des marchés, ainsi que des prix, et ce en prévision du mois sacré du Ramadan, a souligné, vendredi à Tahanaout, le Chef de la Division des Affaires Economiques et de la Coordination à la province d'Al Haouz, Mohamed Abbar.



"Les données dont disposent les services sectoriels concernés indiquent que les denrées alimentaires, notamment ceux qui sont très prisés pendant le mois béni du Ramadan, sont disponibles et en quantités suffisantes, au niveau de tous les marchés et points de vente de la province", a souligné M. Abbar dans une déclaration à la MAP, à l’issue de la réunion de la Commission interministérielle de veille et de suivi de l'état d'approvisionnement des marchés et des prix, à laquelle ont pris part, par visioconférence, des walis des régions, des gouverneurs des préfectures, des provinces et des préfectures d’arrondissement du Royaume, et des secrétaires généraux et chefs des divisions des affaires intérieures et des divisions des affaires économiques dans les préfectures et provinces, ainsi que des chefs des services décentralisés concernés.

Et de faire savoir qu’il a été procédé également à la mobilisation de Comités provinciaux et locaux du contrôle afin de suivre l'état des marchés et de l’approvisionnement, et lutter fermement contre toutes les pratiques illicites, telles que le défaut d’affichage des prix, le stockage clandestin, la spéculation, l'augmentation injustifiée des prix, ou encore le non respect des tarifs officiels pour les produits alimentaires subventionnés par l'État. 

Sur un autre registre, il a souligné qu'au cours de cette réunion, une série d'instructions ont été données visant principalement le suivi de l’état d'approvisionnement ainsi que des prix au niveau des préfectures et provinces du Royaume, ainsi que les mesures à adopter pour assurer un approvisionnement normal et régulier.

L’accent a été mis aussi sur l’activation des Comités de Contrôle selon des programmes bien définis, ciblés et globaux pour tous les marchés et points de vente, tout en insistant sur l'impératif de lutter efficacement contre les comportements et pratiques illicites auxquels peuvent se livrer certains intermédiaires. La finalité étant de garantir la protection de la sécurité sanitaire et du pouvoir d'achat des consommateurs.

De son côté, le Directeur Provincial de l'Agriculture à Al Haouz, My Abdellah El Mendili s'est attardé, quant à lui, sur l’action du Ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, dans le cadre des comités locaux au niveau de la province d'Al Haouz, notamment à travers l'Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), en termes de contrôle des prix des denrées alimentaires et la garantie de la qualité, afin que ces produits alimentaires soient à la portée des citoyens et à des prix raisonnables.

Et de poursuivre, dans une déclaration similaire, que le ministère a œuvré dans le cadre de ses programmes à mettre à la disposition des agriculteurs moult incitations et à leur octroyer des subventions importantes afin de fournir les légumes, en particulier ceux qui connaissent une demande importante pendant le mois de Ramadan, à même de contribuer à la stabilité et à la baisse des prix, notant que les produits agricoles et les viandes rouges sont offerts en abondance sur le marché et à des prix stables.

En application des Hautes Instructions Royales, la Commission interministérielle de veille et de suivi de l'état d'approvisionnement des marchés et des prix a tenu, vendredi au siège du ministère de l'Intérieur, une réunion en prévision du mois sacré de Ramadan.

Cette réunion élargie intervient pour s'arrêter sur la situation d’approvisionnement des marchés et des prix en prévision du mois sacré de Ramadan, évaluer le bilan des activités de surveillance, renforcer le contrôle des marchés et lutter avec fermeté contre toutes les formes de spéculation et de manipulation des prix et toute pratique illégale susceptible d'entraver le fonctionnement normal des marchés et de porter atteinte à la santé et la sécurité des citoyens, aux droits des consommateurs et à leur pouvoir d’achat.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 20:09 Mairie de Rabat: Asmaa Ghlalou démissione







🔴 Top News