L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





International

Chine-USA-Taiwan : Une opération de la Chine sur Taiwan vouée à l’échec ?


Rédigé par L'Opinion Mardi 10 Janvier 2023

Une action pour asseoir militairement la souveraineté chinoise sur Taiwan serait vouée à l’échec en cas d’implication américaine, selon un groupe de réflexion US.



Une invasion de Taïwan par la Chine serait probablement vouée à l'échec si les États-Unis venaient à défendre l'île, a avancé un cercle de réflexion américain lundi, insistant cependant sur les coûts dévastateurs que subiraient les forces américaines.
 
Des experts militaires, rassemblés par le Center for Strategic and International Studies pour une simulation de guerre, ont souligné que chaque partie impliquée directement dans un tel conflit (États-Unis, Chine, Taïwan et Japon) subirait des pertes "énormes".
 
"Nous sommes arrivés à deux conclusions", a déclaré Eric Heginbotham, un expert en sécurité au Massachusetts Institute of Technology (MIT).
 
"Premièrement, dans la plupart des cas, la Chine a peu de chances de réussir et d'atteindre ses objectifs opérationnels, ou d'occuper Taipei", la capitale de Taïwan. "Deuxièmement, le coût de la guerre serait élevé pour tous ceux impliqués, et certainement pour les États-Unis". La simulation a testé 24 scénarios différents, mettant chacun en scène des tentatives de la Chine de s'emparer de Taïwan par la force d'ici 2026.
 
Le degré d'implication des États-Unis serait déterminant: sans aide américaine pour défendre Taïwan, l'île serait conquise par l'armée chinoise en trois mois ou moins.
 
Une opération hypothétique de variables cruciales
 
La simulation a admis comme postulat que l'invasion débuterait par un bombardement chinois qui détruirait la majorité des forces navales et aériennes de Taïwan en quelques heures. La Marine chinoise encerclerait Taïwan et enverrait un contingent de débarquement composé de milliers de soldats à travers le détroit de Taïwan.
 
Selon le scénario qualifié de plus probable par les experts ayant pris part à la simulation, l'armée taïwanaise forcerait les envahisseurs à s'enliser le long de la côte.
 
"Des frappes chinoises sur des bases japonaises et des navires de surface américains ne changent pas la donne: Taïwan reste autonome", décrit le scénario.
 
Pour Matthew Cancian, du Naval War College, un institut de recherche de la Marine américaine, des variables cruciales détermineraient le degré de succès d'une invasion: le degré de détermination de Taïwan à refouler une invasion, mais aussi l'autorisation donnée ou non par le Japon aux États-Unis de lancer des ripostes depuis leurs bases situées sur le territoire japonais.
 
Sans cela, "l'intervention américaine ne serait pas suffisante pour préserver une autonomie de Taïwan", affirme Matthew Cancian. La simulation a également soulevé certaines inconnues, notamment celle de savoir si les États-Unis se risqueraient à un conflit nucléaire en attaquant directement la Chine.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 16:32 USA-Chine : Les ballons de la discorde







🔴 Top News