Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Chariot Oil & Gas poursuit ses travaux pour débloquer le projet gazier au Maroc


Rédigé par S.J le Jeudi 18 Juin 2020

Le groupe Chariot Oil & Gas a déclaré avoir entamé les premières discussions avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et les principaux acteurs du marché gazier espagnol en vue de futurs accords de fourniture de gaz.



Après avoir publié ses résultats annuels 2019, la compagnie britannique, qui exploite le gisement de «Lixus offshore» au nord du Royaume, a confirmé que l'achèvement des travaux au niveau du champ gazier constituait le principal axe stratégique du groupe pour le reste de 2020.

Cité par le site britannique «proactive»,  le Directeur général de l’entreprise, Larry Bottomley, a déclaré que «les études entreprises ont mis en évidence la faisabilité technique et la viabilité économique d’un développement du marché du gaz pour assurer un approvisionnement des clients au Maroc et/ou en Espagne, à un prix qui garantit une forte rentabilité du capital investi». Ainsi, la compagnie estime que les ressources potentielles de la licence de «Lixus» pourraient atteindre 2,2 Tcf, soit 2.000 milliards de pieds cubes. Au niveau du permis d’"Anchois", le gaz récupérable est estimé à 423 milliards de pieds cubes.

«La mise en place réussie du projet et le développement d'une entreprise gazière marocaine durable agira comme un catalyseur pour l'emploi au Maroc et la richesse globale du Royaume», ajoute M. Bottomley.

En ce qui concerne ses finances, Chariot a indiqué qu'elle avait un solde de trésorerie de 9,6 millions de dollars à la fin de décembre 2019 et qu'elle n’a plus aucun engagement de travail restant. Et d'ajouter que l’entreprise a un solide dossier de discipline en matière de capital, précisant qu'elle est en position de force pour répondre à l'incertitude actuelle du marché et à la faiblesse des prix des matières premières.