Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Cannabis : Vers une amnistie des agriculteurs poursuivis par la Justice


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 7 Mai 2021

En plein examen législatif de la légalisation du Cannabis, une amnistie générale des agriculteurs du chanvre, poursuivis par la Justice, serait de plus en plus imminente. Détails




Inlassablement revendiquée par le parti de l’Istiqlal et le PAM, l’amnistie des agriculteurs du chanvre faisant l’objet de poursuites judiciaires est l’une des grandes mesures qui s’imposent dans le débat, concomitamment à la légalisation du Cannabis.  Les autorités seraient prêtes à accorder une amnistie générale au profit des cultivateurs ayant des déboires avec la justice, qui se trouvent en majorité dans les régions du nord. Selon des sources parlementaires proches du dossier, des engagements ont été pris par les autorités compétentes pour traiter la situation des agriculteurs poursuivis à cause de leur activité. Pour autant cela resterait valable pour les personnes qui ne sont pas impliquées dans des activités criminelles et de trafic de drogue, nous précisent les mêmes sources. Pour le moment, il s’agit de promesses faites de façon officieuse qui n’ont fait l’objet d’aucune communication officielle.

Lors des discussions du projet de loi N°13.21 relatif à l'usage légal du cannabis, la proposition d’amnistie a été ardemment défendue par les députés du parti de l’Istiqlal et notamment par le chef du groupe istiqlalien à la première Chambre Nourdin Modiane qui a appelé, à mettre fin à la situation irrégulière des agriculteurs, qui éprouvent une crainte permanente d’être arrêtés à cause de leur activité.

Rappelons que la réforme de légalisation du Cannabis est en cours d’examen législatif, le texte présenté par le gouvernement vise à rendre légale la culture du Chanvre à des fins médicales et thérapeutiques. Le ministère de l’Intérieur a dévoilé, dans une étude de faisabilité, les avantages que présente cette réforme pour l’économie nationale. La légalisation du Cannabis pourrait rapporter au Maroc plus de 420 millions de dirhams annuellement, soit un montant supérieur aux revenus agricoles. 400 000 personnes vivent de cette culture au Maroc, dont 60 000 familles. Ces dernières pourront ainsi améliorer leur revenu. Une Agence de régulation sera mise en place pour les accompagner dans la mise en conformité aux normes de la culture adaptée à l’industrie médicale et pharmaceutique.