Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

COVID-19 : Moncef Slaoui prédit un retour à la normale à partir du printemps aux USA


Rédigé par Hajar Lebabi le Dimanche 6 Décembre 2020

Le docteur Moncef Slaoui, conseiller en chef de l'opération «Warp Speed» (vitesse de l'éclair) lancée par la Maison Blanche pour développer un vaccin contre la Covid-19, a estimé dimanche que la situation se stabilisera aux Etats-Unis après la fin de la pandémie. Et ce, d'ici avril ou mai après qu'un vaccin contre le coronavirus soit largement disponible.



«Je pense que nous pourrons commencer à voir un impact sur les personnes les plus vulnérables probablement au cours des mois de janvier et février, mais sur une base démographique, pour que nos vies commencent à revenir à la normale, nous parlons d'avril ou de mai», a déclaré Slaoui au cours de l’émission «Face the Nation» sur la chaine CBS.

Les responsables sanitaires américains ont indiqué que les premiers lots de vaccins seront réservés aux personnels de santé de premier front et aux catégories les plus exposées au virus, telles que les personnes âgées et celles souffrant de problèmes de santé sous-jacents.

En attendant, a ajouté Moncef Slaoui, «il est absolument vital que tout le monde se réconforte dans le fait que nous voyons le bout du tunnel», soulignant l’impératif de continuer à porter des masques, respecter la distanciation physique, se laver les mains, et rester vigilent jusqu’à la généralisation du vaccin d’ici le printemps.

Interrogé si l’agence de régulation américaine (FDA) va approuver les vaccins de Pfizer et de Moderna dans le cadre d’une autorisation d'utilisation d'urgence dans les deux prochaines semaines, le conseiller s’est voulu rassurant. «D'après les informations dont je dispose, je m'attends à ce que la FDA prenne une décision positive. Mais bien sûr, c'est leur décision », a-t-il dit.

«Et comme vous le savez probablement, ils sont totalement séparés et indépendants de l'opération (Warp Speed). Ils feront leur propre jugement sur la base des données. Et j'espère que la décision sera positive», a-t-il ajouté.

«Et une fois que c’est approuvé, la distribution (du vaccin) va commencer», a assuré le docteur Slaoui.

  


Dans la même rubrique :
< >