L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Botola Pro D 1 / OCK-IRT (1-1) : 3 points sur 24 et zéro victoire, un bilan plus qu’alarmant pour les Phosphatiers


Rédigé par ELAZHAR le Dimanche 6 Novembre 2022

​Débrouilles démêlées, altercations grimacières et coups bas sur fond d’engueulades grotesques et de propos diffamatoires à répétition, telles eurent les énièmes mascarades jamais vécues dans les annales de l’Olympique Club de Khouribga, un club qui fêtera bientôt son centenaire.



Botola Pro D 1 / OCK-IRT (1-1) : 3 points sur 24 et zéro victoire, un bilan plus qu’alarmant pour les Phosphatiers
Ainsi, après énièmes assemblées générales ordinaires, extraordinaires, électives,  toutes avortées sur fond de violences verbales, d’accrochages poussés au stade de  grossièretés et d’accusations abjectes.
 
Pour le président de la Ligue Nationale de Football Professionnel M. Abdeslam Belkchour, il se distingua à deux reprises par une inexplicable neutralité ou indifférence.
 
Le dernier épisode de ces énièmes assemblées générales devait donc statuer sur l’élection d’un nouveau bureau du comité directeur qui devrait mette fin à toute cette situation de confusion et de suspicion attisée et qui n’avait que trop sévi au sein de l’Olympique Club de Khouribga.
 
Or et devant cette situation dénoncée vivement cette semaine par tous les supporters khouribguis et qui confronte trois clans ou légalement parlant 3 listes des candidats dont celles de Knouzi, Haj Sellak  et Jajili à l’élection d’un nouveau comité directeur, toutes les réunions informelles qui eurent lieu dans le but d’asseoir des compromis furent vouées à l’échec.
 
En effet, la situation s’avéra tellement inextricable qu’il ne restait aux antagonistes qu’à se fier aux instances de la FRMF pour trouver quelques options à la base de l’article 10 des Statuts et Règlements car le représentant de la LNFP s’avoua incapable de défaire les nœuds de cette…mascarade.
 
Devant toutes ces tergiversations jugées compromettantes pour l’avenir de l’OCK, les supporters viennent d’observer un sit-in appelant toutes les instances concernées à réagir pour sauver le club phosphatier de ces dérapages qui risquent de coûter cher à son avenir…
 
Et tout d’un coup, un communiqué vient de sortir cette fin de semaine annonçant la tenue samedi 12 novembre d’une autre énième assemblée générale qu’on a nommée « complémentaire élective »  et coup pour coup, à la date de cette prochaine assemblée et comme par hasard, les nouveaux adhérents objets de litige, auront accompli leur année d’adhésion et donc légitimé leur droit au vote... Allahouma barik !
 
Un début de saison qui s’avère donc vraiment difficile et sur tous les plans : 3 nuls devant le HUSA, la JSS et l’IRT et malheureusement 5 défaites devant le SCCM, le WAC, le FUS, le MAS et la RSB et donc 3 petits points sur 24.
 
Un bilan plus qu’alarmant pour Laâssad Dridi et ses joueurs qui ne purent remporter ce challenge devant un Ittihad de Tanger, en situation plus grave, pour respirer un air de relance que seule une victoire pourrait… souffler pour aérer une atmosphère qui vire vers l’asphyxie.
 
Ironie du sort, pour cette  8ème journée, le club phosphatier devait affronter un IRT dans une situation pire que la sienne et son 3ème coach Hakim Daoudi parut décidé à ranimer l’espoir des Tangérois pour amorcer un nouvel élan et se dégager de la  dernière place du classement général.

Laâssad Dridi, l'entraineur de l'OCK
Laâssad Dridi, l'entraineur de l'OCK
 Et devant des supporters khouribguis vêtus en noir en signe de contestation ou peut-être de deuil, Mohamed Bellout donna le coup d’envoi à ce duel du bas de classement.
 
On assista alors à une série d’occasions de but sur fond d’un jeu ouvert, mais trop haché développé par des joueurs sous pression.
 
Et juste à la 42ème minute et alors que le rythme de jeu commençait à baisser, une belle extension offrit à l’attaquant tangérois Hassan Zraibi l’occasion d’ouvrir le score d’un excellent heading.
 
 Dans les tribunes, un silence « noir » étouffa les voix des supporters khouribguis, mais il restait encore une autre mi-temps pour revenir au score.
 
Au retour des vestiaires, tout était possible et les deux coachs durent épuiser tous leurs changements dont celui du gardien tangérois blessé, mais rien ne se fit au terme du temps réglementaire.
 
 Et il a fallu donc attendre la 3ème minute du temps additionnel pour que les Khouribguis réussissent à égaliser suite à un cafouillage, un but qui, il faut le reconnaitre, sauva l’Olympique de Khouribga et son coach le tunisien Laâssad Dridi d’une situation loin d’être enviable pour tout Khouribga.
Le prochain adversaire sera le MCO  et à Oujda et c’est un club qui souffre aussi au bas du tableau…

Botola Pro D 1 / OCK-IRT (1-1) : 3 points sur 24 et zéro victoire, un bilan plus qu’alarmant pour les Phosphatiers








🔴 Top News