L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Banques cotées : De bonnes perspectives en 2024


Rédigé par A. CHANNAJE Jeudi 4 Janvier 2024

Selon des données récentes d’Attijari Global Research (AGR), les banques cotées en bourse ont enregistré des performances positives en 2023, en générant une masse bénéficiaire agrégée du secteur qui est en hausse de plus de 30% malgré un climat économique perturbé.



Les banques cotées au Maroc ont affiché des indicateurs au vert en 2023, selon Attijari Global Research (AGR) qui évoque, en exemple, la progression de la masse bénéficiaire agrégée du secteur coté de 32% à fin septembre 2023.

En dépit du renversement de la tendance baissière du coût du risque en 2023, sous l’effet de la montée du risque souverain en Afrique, les banques cotées poursuivent l’amélioration de leur performance financière, souligne AGR dans sa publication « Research Report Equity », fraîchement publiée, intitulée « Situation des banques cotées au Maroc ».

En effet, poursuit la même source, la masse bénéficiaire agrégée du secteur coté progresse de +22% au titre du premier semestre 2023 et de +32% à fin septembre 2023. Un constat qui atteste de la résilience du modèle de croissance du secteur bancaire marocain, indique AGR.

Pour ce qui est des réalisations du secteur bancaire coté en 2023, les analystes d’AGR notent que la croissance des crédits bancaires de +4,9% à fin octobre 2023 est portée par la reprise des crédits à l’équipement qui progressent de +8,4% après deux années successives de baisse sur 2020-2021. Ces derniers arrivent à compenser la baisse attendue des crédits de trésorerie de -3,8% dans un contexte de désinflation marqué par la détente du besoin en fonds de roulement (BFR) des entreprises, ajoute la même source.
 
Le PNB progresse

Autre performance soulevée par AGR : les dépôts clientèle progressent à un rythme plus soutenu de +5,9% sur le 1er semestre 2023. 

Face à une croissance du produit net bancaire (PNB) agrégé de +15,2% à fin septembre 2023, les frais de gestion affichent une évolution récurrente de moins de +3,0% (hors contribution au Fonds Spécial Séisme). Cette expertise en termes d’optimisation des charges a permis une amélioration du coefficient d’exploitation de -4,0 pts à 46,1%, permettant de largement compenser la hausse du coût du risque de +20%. Dans ces conditions, le résultat net part du Groupe (RNPG) agrégé du secteur coté croît de +32% à 12,7 milliards de dirhams à fin septembre 2023.

De même, le secteur bancaire coté connaît un changement intéressant de son profil de croissance. En effet, le taux de croissance annuel moyen (TCAM) semestriel du PNB agrégé a gagné +2,2 pts passant de +4,0% durant la période 2015-2019 à +6,2% sur 2019-2023. « Sur la base de notre propre analyse, nous avons revu nos prévisions de croissance du secteur sur la période 2023-2025. Il s’agit d’un TCAM du PNB et des bénéfices de +6,7% et de +9,2% respectivement », précise AGR. La confirmation de cette nouvelle orientation des résultats du secteur bancaire coté devrait, selon AGR, se refléter positivement sur ses niveaux de valorisation en Bourse, et ce, durant l’année 2024. Selon la société de recherches, ce constat conforte sa recommandation initiale de renforcer la pondération du secteur bancaire dans les portefeuilles. 








🔴 Top News