L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Adolescents & Applications mobiles : Qu’en est-il de la sécurité ?


Rédigé par Meryem EL BARHRASSI le Dimanche 19 Septembre 2021

À l’ère du numérique, il est de plus en plus difficile pour les parents de savoir ce que font leurs enfants sur Internet. Grâce à leur smartphone ou tablette, ils utilisent des tonnes d’applications mobiles, et partagent massivement des photos et des vidéos en plus de diverses informations les concernant. Mais que font les jeunes toute la journée, les yeux rivés sur leurs portables ? Ils vont sur leurs applications préférées évidemment. On vous dit lesquelles.



Appli. Applications. Ces mots à la mode deviennent en quelque sorte des éléments indispensables de nos vies. Au fur et à mesure qu’Internet se développe et que la technologie évolue, ces applications deviennent de plus en plus sophistiquées et chaque jour plus importantes dans notre routine. Un tas d’applications se présente comme étant idéales pour les jeunes adultes, mais s’avèrent être plutôt effrayantes. Quelles sont les plus populaires chez les ados ? Sont-elles sûres pour vos enfants ?

En 2021, on estime que 59,3% de la population utilise au moins un réseau social au Maroc, soit 4 millions de personnes de plus qu’en 2020. En 2022, le nombre de téléchargements d’applications mobiles dans le monde devrait atteindre 258 milliards.

Les parents ne connaissent que vaguement Snapchat et TikTok ? La génération Z, née avec Internet, ne jure quant à elle que par ces nouveaux outils numériques aux multiples possibilités. On vous présente les applications qui font fureur chez les adolescents.

TikTok, l’application pour devenir une star

Si vous voyez régulièrement votre enfant chanter en playback dans sa chambre ou dans la rue, tout en se filmant, rassurez-vous. Il n’est pas fou. Il est probablement en train de participer à un challenge sur TikTok.

Concrètement, chaque semaine, l’application lance un défi, identifiable via un hashtag. Le but pour les adolescents : se montrer le plus créatif possible, à grand renfort d’effets ou de filtres. La joie de vivre est de mise, les vidéos inventives, et de nombreux utilisateurs, très jeunes, donnent tout pour imiter les « grands ».

« Les espaces commentaires sont évidemment ouverts à tous et comme sur tous les réseaux sociaux, des messages blessants et malveillants peuvent affecter les plus jeunes », indique Jihane Laraichi, coach scolaire. « Comme beaucoup d’utilisateurs, vos enfants veulent que leur talent soit découvert par le plus grand nombre. C’est pourquoi ils risquent de remuer ciel et terre pour que leurs vidéos soient diffusées en masse », alerte la spécialiste.

Pour instaurer le contrôle parental, TikTok a commencé à déployer, depuis 2020, des fonctionnalités permettant aux parents de contrôler la manière dont leurs enfants utilisent l’application. Tout cela se fait via le « Family Safety Mode » : décider combien de temps votre enfant peut utiliser l’application, déterminer qui sont les utilisateurs autorisés à le contacter via les messages privés, et enfin bloquer le contenu qui ne lui convient pas.

Yubo, le Tinder pour adolescents

Surnommée « le Tinder Teens », car sur Tinder, il faut avoir au moins 18 ans pour s’inscrire. Yubo se concentre donc sur la tranche d’âge située juste en dessous. Le concept de Yubo est extrêmement similaire à celui de Tinder : swiper sur des profils pour rencontrer des gens. Yubo est l’application qui a le plus fait de « buzz » en 2021. Et pour cause, elle repose principalement sur le Live Stream.

Les utilisateurs sont invités à se filmer et à diffuser en temps réel leur vidéo. Les ados peuvent donc réaliser des video-chats avec jusqu’à 10 personnes ou même se filmer en train de faire quelque chose : danser, jouer… Mais surtout, ils peuvent parler avec leurs amis comme avec de stricts inconnus, auxquels ils se connectent de façon totalement aléatoire… avec un simple swipe.

« De nombreux utilisateurs mentent sur leur âge. De plus, les profils sont tous publics, on ne sait donc jamais sur qui on va tomber », explique Jihane Laraichi. « Il y a donc inévitablement des risques de tomber sur des personnes malintentionnées. Il est alors important que vos enfants réfléchissent soigneusement à ce qu’ils partagent », ajoute-t-elle. Yubo est souvent critiqué car l’application est parfois utilisée à mauvais escient pour intimider ou harceler les utilisateurs en messages privés.

L’application ne propose pas de contrôle parental intégré. Le dialogue avec vos enfants est donc primordial. Discutez avec eux du comportement à adopter sur Internet, ce qu’il convient d’y partager et ce qu’il faut éviter. Aussi, n’hésitez pas à jeter un oeil à l’application avant de laisser vos enfants l’utiliser.


Meryem EL BARHRASSI

 


Attention aux smartphones « jailbreakés » et « enracinés »
 
Le jailbreak et l’enracinement sont des méthodes qui vous donneront un accès illimité ou administratif à l’ensemble du système de fichiers de votre appareil mobile. La différence entre le jailbreak et l’enracinement est que jailbreak fait référence aux appareils Apple iOS, alors que l’enracinement fait référence aux appareils Android. En jailbreakant votre appareil mobile, vous avez un meilleur contrôle sur celui-ci et vous pouvez le «modifier» à votre guise.

Après un jailbreak ou une racine, par exemple, vous pouvez installer des applications bloquées dans l’App Store ou Google Play.

Le jailbreak et l’enracinement comportent des risques. D’une part, ils annulent techniquement votre garantie. Un autre problème est que votre appareil peut être plus vulnérable aux applications malveillantes et vous pouvez éventuellement le blesser pendant le processus d’enracinement ou de jailbreak.

 



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News